Nigeria : Boko Haram impose un califat dans la ville de Gwoza

le
0
Nigeria : Boko Haram impose un califat dans la ville de Gwoza
Nigeria : Boko Haram impose un califat dans la ville de Gwoza

Boko Haram étend son emprise sur le Nigeria. Le chef du groupe islamique armé, Abubakar Shekau, a déclaré un «califat islamique» à Gwoza, une ville du nord-est du pays, dans une vidéo diffusée ce dimanche. Selon l'agence humanitaire des Nations unies (Ocha), Boko Haram s'est emparé en août de Gwoza, dans l'Etat de Borno.

«Merci à Allah qui a donné à nos frères la victoire à Gwoza», une ville qui fait désormais «partie du califat islamique», a déclaré le leader du groupe terroriste dans cette vidéo de 52 minutes. «Nous n'allons pas quitter la ville. Nous sommes venus pour rester», affirme celui que les Etats-Unis qualifient de «terroriste à l'échelle mondiale» et dont la tête est mise à prix pour 7 millions de dollars.

Peu après la diffusion de la vidéo de Boko Haram, l'armée nigériane a réagi en rejetant l'instauration de ce califat par le groupe islamiste armé. Pour les autorités nigérianes, «cette proclamation est vide de sens. La souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Etat nigérian sont intactes».

«Nous n'avons rien à faire avec le Nigéria»

Dans cette nouvelle vidéo tournée en plein air, présentant des images de mauvaise qualité, Shekau s'exprime alternativement en arabe et en haoussa, principale langue du nord. Habillé d'un treillis militaire, une Kalachnikov sur l'épaule, il est flanqué de cinq hommes masqués et armés.

«Nous sommes dans le califat islamique et nous n'avons rien à faire avec le Nigeria», proclame Shekau dans un monologue de 25 minutes. La vidéo montre des combattants tirant des roquettes depuis des picks-up, et d'autres militants lourdement armés tirant dans les rues d'un agglomération. La vidéo s'achève par des scènes d'exécution, similaires à celles vues sur des vidéos de l'Etat islamique diffusées ces dernières semaines.

Depuis avril, Boko Haram s'est emparé de nombreuses localités et contrôle des zones entières du nord-est du pays d'où ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant