Nigeria-Boko Haram assassine 18 femmes pendant des funérailles

le
0
    YOLA, Nigeria, 17 juin (Reuters) - Des combattants 
islamistes de Boko Haram ont abattu 18 femmes qui assistaient à 
des funérailles dans un village du nord-est du Nigeria, ont 
rapporté vendredi des témoins et des responsables locaux. 
    L'attaque s'est déroulée jeudi dans le village de Kuda, dans 
l'Etat d'Adamawa, dont des maisons été incendiées par les 
islamistes qui ont ouvert le feu au hasard dans la foule, a 
déclaré à Reuters un habitant. Plusieurs autres femmes sont 
portées disparues, a-t-il ajouté. 
    Une source policière a confirmé l'attaque mais a dit ne pas 
pouvoir fournir de bilan. 
    Un élu au parlement de l'Etat d'Adamawa, Emmanuel Tsambu, a 
indiqué à Reuters qu'il avait envoyé des hommes armés dans le 
village pour recueillir des informations plus précises, les 
habitants n'osant pas y retourner. 
    Kuda est proche de la forêt de Sambisa, une ancienne réserve 
de chasse dans laquelle les combattants de Boko Haram se sont 
repliés pour échapper aux opérations de l'armée nigériane. Le 
village avait déjà été attaqué par les islamistes en février. 
     
 
 (Emma Ande; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant