Nigeria : aux sources de l'islamisme radical

le
0
Depuis le début de l'année, des attentats attribués à la secte islamiste Boko Haram ont fait plus de 250 morts.

«Dans les années 1970, quand le communisme était à la mode comme mode de révolution, on était des centaines de musulmans à se rebeller à notre façon. Dans les années 1980, on était des milliers, puis des centaines de milliers...», raconte Sheikh Ibrahim Zakzaky. Le leader des «Frères musulmans», l'une des figures de la résistance islamique au Nigeria, a été emprisonné pendant neuf ans dans neuf prisons différentes pour avoir réclamé sans répit l'instauration d'un État islamique au Nigeria.

S'il affirme ne jamais rien en avoir su, beaucoup disent que Sheikh Ibrahim Zakzaky, grand admirateur de la révolution iranienne, a inspiré à ses débuts Mohammed Yusuf, le fondateur de Boko Haram. À l'époque où l'université Ahmadu Bello de Zaria (près de Kaduna) était le centre intellectuel de la résistance, beaucoup venaient dans la petite ville universitaire pour s'abreuver de paroles révolutionnaires. «Il n'y a pas d'autre gouvernement que celui de l'islam»

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant