Niger-Un attentat de Boko Haram aurait fait cinq morts à Diffa

le
0

NIAMEY, 9 février (Reuters) - Un attentat commis par des membres de la secte islamiste Boko Haram a fait cinq morts lundi à Diffa, ville du sud du Niger frontalière du Nigeria, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité. Selon l'une de ces sources, il s'agit d'un attentat suicide commis par une femme. Diffa a été attaquée trois fois en quatre jours par les islamistes de Boko Haram, qui multiplient les incursions transfrontalières depuis leur bases du nord-est du Nigeria. Samedi dernier, Cameroun, Tchad, Niger, Nigeria et Bénin se sont entendus pour créer une force régionale de 8.700 hommes pour les combattre. La France a quant à elle annoncé jeudi la mise en place d'un détachement de liaison et de contact à Diffa dans le cadre de la lutte contre la secte. ID:nL6N0VF4HK (Abdoulaye Massalaki, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant