Niger-L'opposition boycotte le second tour de la présidentielle

le
0
 (Actualisé avec précisions et déclarations de l'opposition) 
    NIAMEY, 8 mars (Reuters) - La coalition de l'opposition 
nigérienne a annoncé mardi que son candidat, Hama Amadou, ne 
participerait pas au second tour de l'élection présidentielle, 
le 20 mars, ce qui renforce la probabilité d'une réélection du 
président Mahamadou Issoufou pour un second mandat. 
    Hama Amadou, ancien président de l'Assemblée nationale et 
candidat du Mouvement démocratique nigérien, est en prison 
depuis novembre dans une affaire de trafic d'enfants. Il se dit 
innocent et s'estime victime de la répression politique. Le 
gouvernement dit qu'il ne fait qu'appliquer la loi. 
    "La Coalition pour une Alternative a décidé de suspendre sa 
participation au processus électoral et demande à ses 
représentants de se retirer de la commission électorale", 
déclare-t-elle dans un communiqué. 
    La Coalition explique qu'à ses yeux, la procédure n'a pas 
été respectée par le Conseil constitutionnel lors de l'annonce 
des résultats définitifs du 1er tour mardi. 
    La coalition, qui réunit une vingtaine de partis politiques, 
dont le Moden d'Amadou, a également demandé à ses députés de 
cesser leurs activités à l'Assemblée nationale. 
    Le président Issoufou, qui a remporté près de la moitié des 
suffrages au premier tour de l'élection présidentielle, le 21 
février, était donné favori pour remporter le second tour, ayant 
obtenu le soutien de plusieurs petits partis. 
    Il a promis de lutter contre les islamistes radicaux et de 
relancer l'économie. Le Niger est l'un des pays les plus pauvres 
du monde. 
    La secte islamiste Boko Haram, basée au Nigeria, a franchi 
la frontière pour mener une série d'attaques dans la région de 
Diffa, dans le sud du Niger, ce qui a conduit le gouvernement à 
y instaurer l'état d'urgence. 
 
 (Abdoulaye Massalaki; Danielle Rouquié pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant