Niger : des «terroristes» s'évadent de la prison de Niamey

le
0
Dix jours après l'attaque de djihadistes, notamment contre le site nucléaire français à Arlit, le gouvernement du Niger affirme que plusieurs «terroristes» se sont évadés, samedi, de la prison de Niamey.

Le ministre de la Justice du Niger, Marou Amadou, affirme que les «événements» à la prison de Niamey samedi «ont permis l'évasion d'environ 22 personnes, parmi lesquelles des terroristes». Les autorités nigériennes ont parlé d'une révolte de plusieurs détenus armés de la secte islamique Boko Haram du Nigeria voisin. Une attaque extérieure a aussi été évoquée. Des complicités internes semblent évidentes. Et plusieurs détenus et gardes pénitentiaires ont été tués durant les affrontements.

Parmi les évadés, «il y a le nommé Chedani, qui était déjà condamné pour l'assassinat de quatre Saoudiens et d'un Américain. Ce monsieur est activement recherché», a indiqué le ministre de la Justice du Niger. Une source sécuritaire malienne, contactée par l'AFP à Bamako,...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant