Nicox n'en finit plus de décevoir les marchés

le
0
La société de biotechnologies niçoise a retiré la demande d'homologation européenne de son anti-inflamatoire Naproxcinod. L'avenir du médicament semble désormais scellé. Le titre s'effondre en Bourse.

Le cas du Naproxcinod semble devenu un véritable casse-tête pour Nicox. Quinze ans de recherche-développement auront été nécessaires pour la mise au point de cet anti-inflammatoire dans le traitement de l'arthrose, et toujours aucune certitude de le voir arriver un jour sur le marché. Bien au contraire. La société dirigée par Michele Garufi a en effet annoncé ce matin avoir retiré le dossier de d'autorisation de mise sur le marché (AMM) du Naproxcinod en Europe, dossier déposé auprès de l'Agence Européenne du Médicament (EMA) en décembre 2009.

Dans un communiqué, le groupe motive sa décision par la récente indication préalable, donnée par le Comité des Médicaments à Usage Humain (CHMP), d'une non adoption d'un avis officiel positif «sur la base des informations soumises par Nicox». En clair, les données cliniques fournies par la société de biotechnologies ne permettent pas à l'autorité sanitaire de conclure à un rapport bénéfice-risque positif, ce

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant