Nicollin : « Courbis ? Il n'avait pas le permis »

le
0

Louis Nicollin n’a pas digéré. Le président de Montpellier n’a pas manqué l’occasion d’en remettre une couche sur Rolland Courbis, battu avec Rennes pour son retour à la Mosson samedi soir (2-0, 37eme journée de Ligue 1).

Six mois après le départ soudain de Rolland Courbis de Montpellier, Loulou Nicollin n’a toujours pas digéré. Alors ce samedi soir, pour le retour de son ancien entraîneur à la Mosson, le président du club pailladin a jubilé en conférence de presse après la victoire de son équipe contre Rennes, où a migré Courbis en début d’année (2-0, 37eme journée de Ligue 1). « Il m'a traité de stupide, il a dit que je m'amusais. Mais si je ne m'amusais pas, on serait en Coupe d'Europe je pense ! Je lui avais donné les clés du camion et je lui avais même filé un chauffeur, a lancé Loulou Nicollin, en référence à Jacques Bayle, fidèle adjoint de Rolland Courbis qui l’a suivi en Bretagne. Manque de pot, il n'avait pas le permis. Maintenant, qu'il reste chez lui et qu'il fasse ce qu'il veut, moi ça ne m'intéresse plus ! Vive le Stade Rennais avec Monsieur Ruello et je plains de tout mon cœur Monsieur Pinault. Ça rime en plus ! »

« Mon fils est bon, il est bientôt apte à prendre la suite »

Après avoir passé ses nerfs sur Rolland Courbis, le président du MHSC a dressé un portrait élogieux de Frédéric Hantz et a loué le travail de son fils Laurent, qui le seconde depuis maintenant quelques années à la tête du club héraultais. « Je pense que sur la terre il y a un bon dieu. Il sait reconnaitre le bien du mal. Et puis grâce à cette histoire, on a trouvé un entraineur à la mesure du MHSC. C'est un garçon simple. Je suis fatigué mais je me rends compte que mon fils est bon. Il est bientôt apte à prendre la suite. Est-ce que je vais m'arrêter ? C'est possible. Mais je suis jeune encore. » Le maintien semble avoir donné un nouveau coup de booste au président Nicollin. Et ce ne sont pas les journalistes qui s’en plaindront.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant