Nicole Notat : "Entreprendre, je sais ce que c'est"

le
5
Nicole Notat : "Entreprendre, je sais ce que c'est"
Nicole Notat : "Entreprendre, je sais ce que c'est"

"J'ai eu une double vie dans ma vie." Nicole Notat, ancienne secrétaire de la CFDT, est aujourd'hui à la tête de Vigéo, première agence de mesure de la responsabilité sociale en Europe. Elle confie au Point les enjeux de cette société où se regroupent grandes entreprises, syndicats européens et opérateurs financiers.

C'est concernant sa deuxième vie qu'elle est intervenue lors du forum économique européen à Nancy, ce vendredi 26 juin : "Entreprendre, je sais ce que c'est", affirme l'enseignante de formation. "Mon entreprise s'attache à prendre en compte les facteurs sociaux et environnemententaux dans la relation des entreprises avec leurs fournisseurs et sous-traitants." Selon elle, "la performance sociale, la cohésion sociale et la capacité à anticiper de nouveaux modes de transport sont au coeur des enjeux de nos sociétés aujourd'hui".

En prenant en compte une série de facteurs concernant le domaine des ressources humaines entre autres, les entreprises peuvent dégager des indicateurs qui renseignent sur le niveau de cohésion sociale. En somme : "Plus il y a de cohésion, plus il y a de dialogue, et moins il y a de conflits", résume Nicole Notat. Le bilan est significatif, selon la présidente de Vigéo : "Ce sont les grandes entreprises qui sont les plus observées sur ces problématiques. Le respect des droits fondamentaux y est très pris en compte." "Mais les PME ne sont pas en reste et commencent à se...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • p.cuquel le dimanche 28 juin 2015 à 15:01

    au fait quel age a-t-elle et a combien réclamait-elle la retraite (dont elle est aussi a l'origine des problèmes de gestion actuels) ? lobbys et finances que vous les tenez...

  • p.cuquel le dimanche 28 juin 2015 à 14:59

    elle sait entreprendre mais avec l’écho de sa médiatisation : l’entrepreneur lambda n'a pas les mêmes copains au plus haut niveau de l’état : il sait un peu plus ce que c'est, que cette dame syndicalistico-politico-mediadico assistée...

  • bearnhar le dimanche 28 juin 2015 à 10:57

    Métier : faire des camemberts, des indicateurs...Super producteur de richesse. Le pays est déjà saturé d'indicateurs dans tous les sens. Le respect des droits fondamentaux dans les entreprises, c'est hors d'Europe qu'il faut aller le mesurer, dans les pays qui nous ont piqué nos industries en nous laissant les chomeurs et qui saccagent l'environnement. Ces gens sont des reveurs, comme Taubira, pas étonant qu'on se fasse manger.

  • Cambio17 le dimanche 28 juin 2015 à 10:37

    Encore du vent, subventionné par nos impôts !

  • Georg47 le dimanche 28 juin 2015 à 10:12

    Je viens de lire le résumé des "activités" de cette dame... Du vent