Nicole Bricq veut doubler la part de marché de la France en Asie du sud-est

le
0

INTERVIEW - Le Vietnam, le Laos, la Birmanie figurent parmi les cibles commerciales prioritaires de la France en Asie du sud-est. Nicole Bricq, ministre du Commerce extérieur détaille les priorités. Interview.

Le Figaro- Pourquoi pensez-vous que l'Asean doit être une priorité pour le commerce extérieur français?

Nicole Bricq- L'Asie du sud-est est une région dynamique forte d'une croissance moyenne de 5 % par an. Elle résiste à la crise. La Chine, le Japon, l'Australie, y sont comme en terrain conquis alors que nous y avons un peu de retard à l'allumage, avec une notre part de marché qui n'est que de l'ordre de 1,5 %. C'est ridicule. Nos entreprises se sont parfois trop focalisées sur la Chine qui n'est pas un Eldorado en soi.

-Quelle devrait être la part de la France?

-Compte tenu de la montée des couches moyennes dans les pays de la région, et en ne négligeant pas les disparités économiques qui existe...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant