Nicolas Sarkozy veut «tout changer»

le
121
Nicolas Sarkozy veut «tout changer»
Nicolas Sarkozy veut «tout changer»

«Il faut tout changer» ! Tel est le constat, en forme de mot d'ordre, dressé par Nicolas Sarkozy dans le Figaro Magazine. En pleine crise de l'UMP provoquée par l'affaire Bygmalion, l'ancien président de la République distille quelques confidences. Mais il vise tant son ancien parti que la France, dont il juge la situation inquiétante, en proie à une quadruple crise économique, sociale, morale et politique. Pour en sortir, estime-t-il, «il faut réinventer le modèle démocratique français. Notre façon de faire de la politique, l'organisation des formations et les idées».

Bref, tout un programme en vue de la présidentielle 2017 pour un Sarkozy qui, s'il ne dit toujours rien de ses intentions et encore moins de son calendrier, brûle, à l'évidence, de l'envie de revenir en politique. Et l'UMP, faut-il là aussi «tout changer» ? Après la démission forcée de Jean-François Copé touché par la bombe Bygmalion, la décision de tenir un congrès à l'automne prochain pour élire un nouveau président du grand parti de droite a bouleversé la donne... et la stratégie d'un Sarkozy qui aurait aurait préféré rester au-dessus de la mêlée le plus longtemps possible, au moins jusqu'à 2015.

Briguera-t-il la tête du parti, comme ses fidèles le laissent entendre ? Là-dessus, l'ex-chef de l'Etat ne livre aucune précision au Fig-Mag... mais aucune hypothèse n'est écartée. Le fameux «entourage» ne confirme-t-il pas au journal que Sarkozy est résolu à accélérer le tempo ? D'autant qu'un sondage Ifop, toujours dans le Figaro Magazine, montre qu'il est le grand favori des sympathisants UMP pour porter les couleurs du parti en 2017, avec 54%. Loin devant Alain Juppé (22%) et François Fillon (8%). En tout état de cause, la liste des candidatures à la présidence de l'UMP sera ouverte à partir de fin août...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stochast le dimanche 29 juin 2014 à 11:09

    Il n'a pas réalisé deux choses : plus personne ne veut de lui, ni à la présidence de la République de 53% des Français, ni à la tête de l'UMP, qui de toute façon, ne survivra jamais jusqu'en 2017.

  • M7097610 le vendredi 20 juin 2014 à 11:24

    il a raison..à commencer par lui ! qu'il disparaisse du paysage politique au plus vite comme VGE en 1981. Quel has been

  • Gary.83 le vendredi 20 juin 2014 à 11:09

    hollande n'a plus de supporters !! ils se contentent d'attaquer SARKO, et surtout de diffamer sans preuve !! c'est comme cela qu'on a récuperé hollandouille et sa clique de malfaisants !

  • Gary.83 le vendredi 20 juin 2014 à 11:05

    il est le seul à tenir la route ....

  • ceriz le vendredi 20 juin 2014 à 10:52

    has been : à la trappe: mm à l'ump veulent plus le voir! fo pas oublier que hollande a été elu pour virer sarko. je pense pas qu'il ait la moindre chance! il a fait une première mauvaise impression. c finis pour lui.

  • ceriz le vendredi 20 juin 2014 à 10:49

    il va aller voir qui cette fois ci: arnault? :-)))))

  • papysoft le vendredi 20 juin 2014 à 10:48

    il se laisse pousser la barbe pour etre à la mode ou pour préparer le prochain concours eurovision ?

  • M3121282 le vendredi 20 juin 2014 à 10:47

    de toute façon ce n'est pas la question, mais plutôt celui qui sera le plus à même pour 2017 !

  • M3121282 le vendredi 20 juin 2014 à 10:45

    NS n'est pas parfait, mais il a été le meilleur président depuis Pompidou pffft !écrire des âneries pareils ! c'est assez comique

  • gglafont le vendredi 20 juin 2014 à 10:12

    gabby17: NS n'est pas parfait, mais il a été le meilleur président depuis Pompidou. En terme de mensonges l'actuel Président à battu tous les records. Dire que NS a "volé" est insultant et mensonger, il n'a pas été condamné malgré la chasse aux sorcières des socialo. Le problème c'est qu'il n'y a personne d'autre à l'horizon.Ceux qui croient à l'affaire Bettancourt ne connaissent rien au sujet.