Nicolas Sarkozy veut mettre fin au statut de «fonctionnaire à vie»

le
11
Nicolas Sarkozy veut mettre fin au statut de «fonctionnaire à vie»
Nicolas Sarkozy veut mettre fin au statut de «fonctionnaire à vie»

Candidat à la présidence de sa famille politique, en meeting ce jeudi soir près de Troyes (Aube), Nicolas Sarkozy regarde déjà bien au-delà de l'UMP. En témoignent ses «idées pour la France» égrainées dans un entretien au «Figaro Magazine» mis en ligne ce jeudi en intégralité. Fiscalité, retraites, famille, fonction publique... L'ancien président de la République, qui se dit «enrichi par l'expérience, mûri par (s)es échecs», reprend «l'initiative sur le terrain des idées». Avec cet objectif : redonner de l'espoir aux Français.

Parmi ses propositions, certaines ne manqueront pas de faire débat, notamment sur la fonction publique. L'ancien président de la République entend ainsi mettre fin au statut «systématique» des «fonctionnaires à vie» qui, selon lui, ne peut plus perdurer. Il se prononce donc pour la création d'«un nouveau contrat de cinq ans dans la fonction publique» qui «ne s'appliquerait pas à tous les postes», notamment les policiers et les enseignants. S'attaquant toujours aux fonctionnaires, il préconise de «revenir sur le jour de carence» non indemnisé en cas d'arrêt maladie, supprimé par le gouvernement actuel il y a un an. Une des plus «démagogiques» décisions de François Hollande, juge-t-il. L'ex-chef de l'Etat plaide également pour l'augmentation des heures travaillées dans la fonction publique et pour un retour au non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant en retraite.

Au-delà de la fonction publique, Nicolas Sarkozy veut «un nouveau code du travail» dans les six mois suivant l'alternance, laisser aux entreprises la possibilité de sortir des 35 heures par la négociation et qualifie d'«évidence» un relèvement rapide de 62 à 63 ans de l'âge légal du départ à la retraite.

Notre question du jour : approvez-vous le CDD de 5 ans dans la fonction publique proposé par Nicolas Sarkozy ?

Rebsamen accuse Sarkozy

La réaction du gouvernement aux propositions ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mipolod le jeudi 2 oct 2014 à 17:56

    Il se saborde mais le ver est dans le fruit. Qu'est-ce qui mine l'économie française : sa fonction publique en générale et en particulier les fonctionnaires de Bercy !

  • M4888303 le jeudi 2 oct 2014 à 17:39

    Il aura intéret à demander l'appui du peuple par un référendum sur le sujet!

  • frk987 le jeudi 2 oct 2014 à 16:51

    Un fonctionnaire est un salarié comme un autre, exit les régimes spéciaux de retraites, les mêmes droits ET LES MEMES DEVOIRS que les salariés du privé. Si ce n'est et là le bât blesse, que l'Etat employeur est infoutu de payer les cotisations sociales de ses propres salariés. Voilà le PROBLEME !!!!

  • M8252219 le jeudi 2 oct 2014 à 16:34

    Un statut qui ne devrait plus existé, comme tout les statuts spéciaux aucun des (avantages acquis!!!!) ne l'a été au mérite de la génération actuelle. Ils sont maintenus par la puissance de nuisance des syndicats qui s'en sont fait une clientèle ainsi que le parti socialiste

  • rodde12 le jeudi 2 oct 2014 à 16:22

    Pourquoi mettre fin au statut du fonctionnaire à vie pourquoi pas mettre fin au statut du fonctionnaire tout court.

  • Gary.83 le jeudi 2 oct 2014 à 16:21

    si après 5 ans on garde les meilleurs çà va les motiver !!

  • frk987 le jeudi 2 oct 2014 à 16:21

    Comme pour toutes choses, le bon sens élémentaire est de s'aligner sur l'ensemble des pays du monde. Les exceptions franchouillardes ne pas viables. Que ce soit en matière de fonctionnaires, d'immigration, de fiscalité...etc............

  • M2784728 le jeudi 2 oct 2014 à 16:18

    C'est une bonne (sinon nouvelle !!) idée, mais il faut parallèlement revoir le régime de retraite des fonctionnaires de manière a ce que ceux qui partent ne perdent pas ces années de travail. Les fonctionnaires désabusés ou exaspérés trouveront ainsi, enfin, une porte de sortie honorable, et les autres , ceux qui rentrerons par la fenêtre, une vue plus juste des contraintes !!!!!!!!!!!!!!!

  • M8637171 le jeudi 2 oct 2014 à 16:10

    c'est une évidence sauf pour les trotskistes, staliniens et autres clientélistes et électoralistes.

  • pf1961 le jeudi 2 oct 2014 à 16:09

    Il vient de perdre les futures élections ...