Nicolas Sarkozy vante sa «ténacité» contre le chômage

le
0
Le chef de l'État a, une nouvelle fois, vigoureusement défendu l'inscription de la règle d'or dans la Constitution.

C'est dans un climat bien différent que lors de la conférence de soutien à la Libye, la veille, que Nicolas Sarkozy a fait, vendredi, son premier déplacement en province depuis la rentrée. Il a choisi d'aborder le sujet de la hausse du chômage dans le département des Vosges, où il est de trois points supérieur à la moyenne nationale (9,1%), en visitant l'entreprise KDGFrance, spécialisée dans la fabrication de DVD.

Une façon d'illustrer la politique de soutien à la formation, grâce aux Contrats de transition professionnelle. Mais l'Élysée a dû aussi déminer le terrain à quelque 60 kilomètres de là, en envoyant son conseiller agriculture, Daniel Perrin, pour écouter les doléances des salariés bientôt licenciés d'une société fromagère du groupe Lactalis, qui fabrique notamment le fromage… Président. Alors que les sondages dénotent une amélioration, mais dans un contexte de retour des attaques sur l'affaire Bettencourt, Nicolas Sarkozy a voulu placer son a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant