Nicolas Sarkozy tourne une page

le
0
Le président sortant affirme qu'il abandonne la politique, mais ses fidèles aimeraient ne pas y croire. Il devrait reprendre son métier d'avocat

«Le commandeur est dans le placard!» Jean d'Ormesson a rappelé ce lundi cette formule d'André Malraux à propos du général de Gaulle, pendant sa traversée du désert. Et du placard, Nicolas Sarkozy «peut sortir quand il veut», glissent ses amis politiques. Mais cette idée romanesque devance sans doute les désirs de Nicolas Sarkozy lui-même. Car le président battu dit un peu partout qu'il est déterminé à tirer les conséquences de sa défaite. Et qu'il n'entame pas une traversée du désert, mais bien un retrait définitif. Ou du moins est-ce ce qui apparaît dans ses confidences récentes.

Sarkozy a réuni hier les poids lourds de sa majorité, pour une réunion à 14 heures, dans le salon vert de l'Élysée. Il a une nouvelle fois confirmé qu'il prenait clairement ses distances avec la politique: «Une page se tourne pour moi. Je ne serai pas candidat aux législatives, ni aux élections à venir.» Avant d'ajouter, sur le registre de l'émotion: «J'abandonne tout ce

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant