Nicolas Sarkozy tente de rassurer son camp

le
0
Devant les sénateurs UMP, le chef de l'État a défendu mercredi son bilan et sa stratégie, tout en relativisant les sondages.

Méthode Coué? Les réunions devant les parlementaires de la majorité se suivent et se ressemblent. Nicolas Sarkozy, qui recevait mercredi les sénateurs UMP à l'Élysée, s'est une nouvelle fois montré «serein» et «déterminé», selon des participants, alors que sa popularité n'a jamais été aussi basse et que Marine Le Pen effectue une percée dans les sondages. Mais, si le président s'était refusé à tout commentaire, la veille, dans le Morbihan, il a tenu cette fois à relativiser ces sondages qui sèment le trouble dans la majorité: «À quatorze mois de la présidentielle, rien de ce qu'on prévoit ne se réalise», a-t-il rassuré, en rappelant qu'Édouard Balladur et Lionel Jospin avaient été donnés vainqueurs, en 1995 et 2002, avant d'être éliminés dès le premier tour de l'élection.

Le chef de l'État a également comparé les scores prêtés à Marine Le Pen à ceux dévolus en 2007 à François Bayrou: «À un an de l'échéance, on a toujours ce

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant