Nicolas Sarkozy «tente de mettre son échec sur le dos de la crise»

le
5
RÉACTIONS - Réagissant aux voeux du président de la République samedi soir, l'opposition fustige le bilan présidentiel et appelle à un changement en 2012. Avec une vidéo BFMTV

• Pour le porte-parole du parti socialiste, Benoît Hamon, Nicolas Sarkozy «prétend dans ses voeux vouloir protéger les Français» mais «jamais un président de la République ne (les) aura autant maltraités pour protéger une minorité d'entre eux». «Depuis cinq ans que Nicolas Sarkozy nous adresse ses voeux comme président de la République il y a un million de chômeurs de plus inscrits à Pôle emploi», «75 milliards d'euros de cadeaux fiscaux ont été distribués aux plus riches» «et 337.000 personnes de plus sont passées sous la barre du seuil de pauvreté», a-t-il énuméré.

«Alors puisque Nicolas Sarkozy est candidat à un second mandat, qu'il est donc candidat à continuer sa politique, l'enjeu pour 2012 est simple: on continue ou on espère? on continue ou on se retrouve? on continue ou on se rassemble? on continue ou on change?», a-t-il martelé.

• «Nicolas Sarkozy continue de masquer sa responsabilité dans la crise dont il reconnaît aujourd'hui qu'elle...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7989149 le dimanche 1 jan 2012 à 15:47

    Le tsunami de mars 2011 au Japon est aussi la faute de Sarkozi... De façon assez objective, la crise mondiale de 2008 et le système marxiste du travail à la française intaurer progressivement dans les dernières trois décennies n'a pas vraiment aidé. Cependant, je dois le reconnaitre il n'a pas été très bon sur les actes et sur sa communication. Et c'est pas vraiment les quelques parachutes dorés ici et là qui auraient pu faire changer quoi que ce soit...

  • serrand3 le dimanche 1 jan 2012 à 15:00

    M sarkosy , incroyable toupet, il met tout sur le dos de la crise, rien est de sa faute, alors qu'il est le premier fautif, avec son bouclier fiscal, ses niches fiscales, les heures sup défiscalisée, les retraites chapeaux des patrons , des ponts d'or, ds +riches encore+ riches, et les pauvres encore+ pauvres, c'est pitoyable

  • dk5657 le dimanche 1 jan 2012 à 12:12

    quels neuneus

  • jean-p86 le dimanche 1 jan 2012 à 10:51

    Suite a une réunion post discours présidentiel, que pouvait t'il dire d'autre pour occuper le terrain.Cette conclusion est téléphonnée, et dans les tuyaux depuis longtemps, elle est en rien novatrice.Encore une réunion pour rien.Politique ou psychanalise?

  • mqsd le dimanche 1 jan 2012 à 10:17

    il faut que parte le pompier pyromane!