Nicolas Sarkozy, star du campus des Jeunes Républicains

le
0
« La France déteste la médiocrité, la normalité et tout ce qui va avec ! J?ai besoin de vous ! » a lancé samedi 27 août 2016 Nicolas Sarkozy au meeting du Touquet.
« La France déteste la médiocrité, la normalité et tout ce qui va avec ! J?ai besoin de vous ! » a lancé samedi 27 août 2016 Nicolas Sarkozy au meeting du Touquet.

Alors qu'Alain Juppé faisait sa rentrée politique à Chatou, samedi, alors que François Fillon préparait la sienne, dimanche, à Sablé-sur-Sarthe, Nicolas Sarkozy a, samedi soir, fait du campus des Jeunes Républicains du Touquet son deuxième grand rendez-vous après Châteaurenard. La date choisie n'a rien d'une coïncidence : c'est lui-même qui, lorsqu'il était encore président du mouvement, avait décalé ce rassemblement, prévu initialement le 3 septembre.

En arrivant au superbe complexe tennistique Pierre-de-Coubertin du Touquet, on ne s'attend pas à assister à un rassemblement neutre, transcourant. S'il y a bien quelques jeunes du mouvement « la primaire, c'est Le Maire », la quasi-totalité des militants présents guettent surtout l'arrivée de Nicolas Sarkozy. Personne ne s'en cache. La plupart des responsables des Jeunes Républicains se liguent derrière l'ex-président, vantant tour à tour son « autorité » et son habileté à « dire les choses comme elles sont, à ne pas être mou ». Rien d'étonnant, selon la porte-parole LR Valérie Debord : « Vous savez, on ne va pas le cacher, dans le Nord, Nicolas Sarkozy bénéficie d'un énorme soutien. Si on était dans les Landes, ce serait sûrement différent? »

Un lemairiste isolé

Pierre-Henri Dumont, Marc-Philippe Daubresse, Roger Karoutchi, Éric Woerth... À la tribune, les intervenants se succèdent....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant