Nicolas Sarkozy soigne sa sortie

le
0
Défait dimanche, il a pris sa décision : il ne s'exprimera plus devant les Français.

EN 1981, Valéry Giscard d'Estaing, qui s'attendait si peu à la défaite, avait enregistré une dernière adresse aux Français: «Avant de vous quitter, je vous souhaite bonne chance (...). Je souhaite que la Providence veille sur la France.» Il avait terminé sur un «au revoir» solennel, avant de quitter la pièce, laissant une chaise vide. Après la passation des pouvoirs, VGE avait quitté l'Élysée à pied, sous des huées. Jacques Chirac, lui aussi, avait enregistré un message d'adieu, à la veille de sa passation de pouvoirs avec Nicolas Sarkozy: «Restez toujours unis et solidaires», avait-il lancé.

Son successeur, défait dimanche, a pris sa décision: il ne s'exprimera plus devant les Français. Ses derniers mots resteront ceux qu'il a prononcés dimanche soir à la Mutualité, devant plusieurs centaines de militants UMP. Son conseiller Franck Louvrier rappelle que ce discours a été regardé par «20 millions de téléspectateurs». «Je vous aime», avait lanc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant