Nicolas Sarkozy «s'inquiète» pour les nerfs de Manuel Valls

le
13
Nicolas Sarkozy «s'inquiète» pour les nerfs de Manuel Valls
Nicolas Sarkozy «s'inquiète» pour les nerfs de Manuel Valls

A huit jours du premier tour des élections départementales, Manuel Valls comme Nicolas Sarkozy ne veulent rien lâcher. Au point d'en arriver à des débats de personnes. Jeudi soir, Nicolas Sarkozy disait, en meeting à Belfort au sujet de Manuel Valls : « Je m'inquiète pour lui, à un moment il va craquer. Heureusement que le bouton nucléaire est dans le bureau d'à côté ! ». Ce vendredi matin il embraye : « quand je dis qu'il s'énerve un petit peu, c'est très en dessous de ma pensée. Je ne sais pas ce qu'a le premier ministre mais tous les jours, il nous en sort une. (...) Quand il parle d'apartheid, qui était un système de racisme d'Etat, on se demande s'il a encore tout son bon sens ».

Le président de l'UMP s'attarde : «Il nous a dit qu'il avait peur, c'est pas rassurant! Nous sommes dans un bateau dont le capitaine dit à l'ensemble des passagers J'ai peur. Nous, ce que l'on craint, c'est sa politique. On ne demande pas au premier ministre d'avoir peur mais de prendre des décisions en matière de sécurité, d'économie, de lutte contre le chômage».

Le calendrier est la clef du scrutin départemental : « Quand quelque 36 millions d'électeurs sont appelés aux urnes, ça a forcément une signification ». L'ancien président de la République veut faire passer deux messages ce vendredi sur France Info : « Premièrement, tous ceux qui ont des raisons de contester ce qui se passe depuis trois ans peuvent se mobiliser. Et deuxièmement pour nos départements, nos candidats ont pris des engagements sur la réduction des dépenses publiques et des personnels qui vont empêcher de faire exploser les impôts locaux ».

VIDEO. «Quand vous votez FN, vous avez un député socialiste de plus»

Le président de l'UMP prend soin de ne pas dire combien de départements il espère emporter avec son parti mais il tient à répéter que, comme dans la législative partielle dans le Doubs, «quand vous votez pour le Front ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-648 le vendredi 13 mar 2015 à 16:20

    Par contre sa tension artérielle (80-200) me parait un peu élevée.

  • M4958114 le vendredi 13 mar 2015 à 15:41

    et ces problèmes de justice tous vas bien !!

  • M3121282 le vendredi 13 mar 2015 à 14:16

    effectivement on est confronté depuis longtemps à des partis (gauches et droites) nuisibles, qui sont les premiers freins aux réformes nécessaires qui pourraient rogner leurs avantages et ceux des lobbys qu'ils représentent et dont ils reçoivent bien souvent des avantages (pour ne pas dire autres choses)

  • s.thual le vendredi 13 mar 2015 à 12:21

    complement ,,,,je veux dire plus brillants qu eux ,,,des salaries des patrons des entrepreneurs ,,des gens qui font , pas des ceux qui parlent pour ne rien dire et ne rien faire

  • s.thual le vendredi 13 mar 2015 à 12:19

    tout ca c est du cinema ! en fait ils sont tous d accord pour se voter les bons textes qui assurent leur confort, leurs rentes parfois a vie qu ils soient de gauche ou de droite , des avantages que l on ne voit nul part ailleurs dans des pays biens gerés ! on perd du temps avec leurs bons mots ou phrases assassines qui ne font rien avancer et qu un peu plus diviser les citoyens ,,,ils ne méritent meme pas les salaires qu ils ont , pourtant ils critiquent des gens biens plu brillants qu eux !

  • M4958114 le vendredi 13 mar 2015 à 11:58

    m293 rétablir l'ordre dans sont parti mais qui a foutu le bor del par dessus le marché 73 millions de trou !!!

  • M2931816 le vendredi 13 mar 2015 à 11:33

    morey38,votre insulte est directement retournable contre vous meme,car vous faites visiblement partie des moins de 20% qui trouvent inconditionnellement merveilleux le pouvoir actuel ! Avouez que moins de 20% ça ne fait pas beaucoup et qu'il faut un certain sectarisme pour y trouver de bons résultats .

  • M2931816 le vendredi 13 mar 2015 à 11:17

    tord considérable à la droite,ce n'est pas si évident.Il a calmé les rivalités entre les seconds couteaux et l'opposition UMP se reconstruit.Peut etre qu'il ne sera pas choisi comme candidat en 2017 mais il aura au moins calmé pour un temps la gueguerre interne au parti.

  • vmcfb le vendredi 13 mar 2015 à 11:07

    Sarkosy fait un tord considérable à la droite! Il est pathétique..

  • paspad le vendredi 13 mar 2015 à 10:48

    Inquiet ............................ c'est un euphémisme, lorsqu'on regarde le visage de Valls, à l'assemblée nationale, s'adressant à certains parlementaires, ça fait froid dans le dos .................. je ne parle même pas des propos tenus,