Nicolas Sarkozy regrette l'épisode du Fouquet's, le relativise

le
14
NICOLAS SARKOZY REGRETTE L'ÉPISODE DU FOUQUET'S, TOUT EN LE RELATIVISANT
NICOLAS SARKOZY REGRETTE L'ÉPISODE DU FOUQUET'S, TOUT EN LE RELATIVISANT

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a fait mercredi amende honorable sur l'épisode de la "nuit du Fouquet's", au soir de sa victoire à la présidentielle de 2007, tout en s'efforçant de la relativiser par rapport aux "scandales retentissants" qui ont secoué la Ve République.

Cette soirée passée dans ce restaurant chic des Champs-Elysées en compagnie de proches parmi lesquels figuraient des stars et des grands patrons, restera comme un des symboles d'une période "bling bling" que le président-candidat s'efforce de faire oublier.

Elle revient périodiquement dans les attaques dont il fait l'objet, au même titre que les quelques jours passés par Nicolas Sarkozy à bord du yacht de l'industriel Vincent Bolloré, un des convives du Fouquet's, avant d'entrer à l'Elysée alors qu'il avait laissé entendre qu'il pourrait faire une retraite.

"Bien sûr, si c'était à refaire, je ne reviendrais pas dans ce restaurant, puisque ça a été vraiment le 'feuilleton'", a-t-il dit sur France 2.

"J'aurai l'occasion d'en parler aux Français. Mais franchement, si après trois années de crise, cinq années de mandat, c'est la grave erreur qu'il faut que je confesse (...) quand je revois l'histoire de la Ve République, ce qui s'est passé avec un certain nombre de scandales retentissants, du Rainbow Warrior, de visites de chefs d'Etat français à des dictateurs, de réception de M. Jaruzelski ou de choses comme ça."

"Mais enfin, je dois assumer ma part de responsabilités."

Les "scandales retentissants" mentionnés par Nicolas Sarkozy font référence à des événements qui se sont produits sous la présidence du socialiste François Mitterrand : l'attentat qui détruit un bateau de Greenpeace, au prix d'une victime, pour l'empêcher de perturber une campagne d'essais nucléaires français dans le pacifique, et la réception à Paris en 1985 du général Wojciech Jaruzelski, l'homme de la répression du syndicat Solidarité dans les dernières années de la Pologne communiste.

Quant aux relations des chefs d'Etat français avec des dictateurs, Nicolas Sarkozy ne s'est pas vraiment départi de ses prédécesseurs sur ce point. Il a notamment reçu fin 2007 le colonel Mouammar Kadhafi pour une visite d'Etat controversée, même si la France a été quatre ans plus tard un des fers de lance de la coalition internationale qui a aidé les insurgés libyens à renverser son régime.

(Yann Le Guernigou, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • chatnour le jeudi 23 fév 2012 à 09:50

    Non, Orange, contrairement à ce que vous en pensez, je ne défends ni mes intérêts ni aucune niche fiscale et ne vois aucune objection à leur disparition. Mais je suis las de ces critiques sur tout et n'importe quoi à grand renfort de sur-médiatisation qui laisse penser à un quinquennat horrible ! Dans un environnement de crise sans précédent que nous connaissons, la France s'en sort plutôt moins mal que la plupart des autres pays.

  • Orange37 le jeudi 23 fév 2012 à 07:42

    @chatnour : que vous défendiez vos intérêts "niches fiscales" ou autres, pas de problème. Mais, le bilan de ce quinquennat existe, les affaires, notamment Woerth-Bettencout et ce "gentil" juge Courroye. Ne reviendrait pas sur l'affaire Karachi et ses morts suspectes. Combien de couloeuvres doit-on avaler pour protéger ses acquis. Personnellement n'ai pas voté Mitterand, et n'apprécie pas particulièrement M. Dumas. Autre précision, ne suis affidé à aucun parti.

  • chatnour le jeudi 23 fév 2012 à 00:41

    mais quand on fait le bilan au bout d'un an : Tunisie ? splash ! Egypte ? splash ! Lybie ? splash ! Yemen ? splash ! Vivent les "démocraties" arabes avec les frères musulmans !

  • chatnour le jeudi 23 fév 2012 à 00:39

    @pbanguet : ah oui, tiens, parlons-en du "printemps arabe" ! Belle réussite ! Beau résultat, belle, comment dites-vous, démocratie ? Non que j'aie jamais défendu Kadhafi m

  • chatnour le jeudi 23 fév 2012 à 00:36

    Eh bien, moi, on m'y reprendra, Orange ! Non pas même que j'aie une passion pour lui, mais c'est trop facile, toutes les casseroles, le Fouquet's, le yacht de Bolloré, le salon de l'agriculture etc ...Allez, voulez-vous que l'on refasse - dans le même registre - le panégyrique de l'infâme Mitterrand ou de l"'ignoble Dumas, pour ne citer qu'eux ? ça, c'est du pipi de chat, de la roupie de sansonnet, de la poudre pour les yeux de journaleux-boniches et en mal de papier à sensation !

  • chatnour le jeudi 23 fév 2012 à 00:35

    La prolixité copiée/collée de Monsieur ou Madame (puisqu'on ne peut plus dire Mademoiselle !) Orange (mécanique ?) 37 est impressionnante ! Quel dommage que ce soit pour ne dire ...que ça ! Vive Sarkozy et toutes ces (et ses) bonnes idées ! Mais quel dommage qu'il ne les ait pas eues depuis 5 ans ! Enfin, vieux motard (non, pardon, mieux vaut tard) que jamais ! Comme de toutes manières, on n'a pas le choix, autant que ce soit lui, ce sera peut-être le "moins pire" !

  • pbanguet le jeudi 23 fév 2012 à 00:20

    en terme de dictateurs, il est pas mal non plus, sans oublier l'épisode de la tente en plein Paris, un sommet de la méditerranée avec tous les exclus du printemps arabe, quelques vacances de ministres !!!!

  • pbanguet le jeudi 23 fév 2012 à 00:16

    dans les affaires on peut ajouter le DJ ramené en falcon pour cause d'indigestion (ou de trop grosse fête ?) et en partance pour le bresil avec une armée de gorilles

  • Orange37 le mercredi 22 fév 2012 à 23:51

    Plans de rigueur, merci pour les classes moyennes : septembre 2011 les 2/3 de la facture pour les classes moyennes (hausse des prélèvements sociaux, taxation mutuelles). Novembre 2011 augmentation des impôts, les classes moyennes pénalisées (désindexation des barèmes de l'impôt sur le revenu). ). Nicolas Sarkozy revenant sur ces promesses de 2007 amenant le taux de prélèvements obligatoires à un niveau record (44,5%)...

  • wanda6 le mercredi 22 fév 2012 à 23:42

    Derrière chaque menteur se cache un voleur ( Ray Charles )