Nicolas Sarkozy recule dans les intentions de vote, selon LH2

le
2
NICOLAS SARKOZY RECULE DANS LES INTENTIONS DE VOTE, SELON UN SONDAGE LH2
NICOLAS SARKOZY RECULE DANS LES INTENTIONS DE VOTE, SELON UN SONDAGE LH2

PARIS (Reuters) - Les intentions de vote en faveur de Nicolas Sarkozy pour le premier tour de l'élection présidentielle reculent de trois points en deux semaines, à 23%, derrière le candidat socialiste François Hollande qui, malgré un léger tassement (-1,5), reste nettement en tête avec 30,5%, selon un sondage LH2-Yahoo publié dimanche.

Le candidat centriste François Bayrou gagne deux points, recueillant 15% d'intentions de vote pour le premier tour à égalité avec la candidate du Front national Marine Le Pen (+1), une première dans la campagne présidentielle selon l'institut.

"Signe de la difficulté de Nicolas Sarkozy à installer une tendance positive, les intentions de vote à son égard baissent de trois points chez les retraités à 33%, de 8 points chez les 65 ans et plus à 31% et régressent de 6 points auprès d'une autre population composant sa base électorale, les sympathisants de l'UMP (à 82%)", note LH2.

La baisse des soutiens à Nicolas Sarkozy se répercute au deuxième tour.

François Hollande l'emporterait avec 58% des voix (+3 points) contre 42% (-3 points) à Nicolas Sarkozy si le second tour avait lieu ce dimanche. Vingt-cinq pour cent des personnes interrogées ne se prononcent pas.

S'agissant des intentions de vote au premier tour, le candidat du Front de gauche progresse de 0,5 point à 8,5%, la candidate écologiste Eva Joly gagne 1,5 point à 4,5%, devant Nathalie Arthaud (=), Philippe Poutou (+1) et Dominique de Villepin (-0,5 point) à 1% et Nicolas Dupont-Aignan à 0,5% (=).

Vingt pour cent des personnes interrogées n'ont pas exprimé d'intention de vote pour le premier tour.

L'enquête a été réalisée par téléphone les 2 et 3 mars auprès de 971 personnes âgées de 18 ans et plus.

Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dan.mazo le dimanche 4 mar 2012 à 13:34

    Et ce n'est pas la position des chefs d'état européens qui refusent de recevoir Hollande qui va améliorer le sort de Sarko. Dorénavant, il passe pour le candidat des partis conservateurs étrangers. Ils auraient voulu flinguer Sarko qu'ils ne s'y seraient pas pris différemment!

  • speedy36 le dimanche 4 mar 2012 à 12:20

    Nicolas Sarkozy rate sa campagne. Ou est le dynamisme de 2007Une campagne se gagne au centre, et il va à droite, sacré capitaine ce NicolasCécilia revient s'il te plait, je t'en prie !!!!