Nicolas Sarkozy pourrait dire qui serait son Premier ministre

le
8
Nicolas Sarkozy pourrait dire qui serait son Premier ministre
Nicolas Sarkozy pourrait dire qui serait son Premier ministre

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy n'a pas exclu mercredi d'annoncer le nom son futur Premier ministre, en cas de réélection, entre les deux tours de la présidentielle, indiquant qu'il avait déjà "un idée assez précise" de son choix.

Interrogé sur RMC sur le souhait de nombreux Français que les deux derniers candidats en lice fassent connaître leur choix de Premier ministre entre les deux tours de l'élection, il a répondu : "J'attends de voir le premier tour et je vous réponds que ce n'est pas impossible que je le fasse".

"Oui, ce n'est pas illégitime, je l'avais fait en 2007", a-t-il indiqué, alors que le choix de François Fillon n'avait alors été évoqué que dans son entourage.

A la question de savoir si le candidat du MoDem François Bayrou pourrait être son choix, il a indiqué qu'il fallait d'abord attendre les résultats du premier tour même s'il a dit aussi qu'il avait déjà "une idée assez précise" de son choix.

"Il faut voir ce qu'on dit les Français (au premier tour) parce que le choix du Premier ministre ne peut pas être totalement et indifférent de ce qu'ont dit les Français, qu'est-ce qu'ils ont voulu dire, vers où va le sentiment majoritaire, qu'est-ce qu'ils attendent ? Le président de la République doit en tenir compte. Je ne dirai pas avant le premier tour, en aucun cas, quel sera mon choix".

A défaut de désigner rapidement qui serait le chef de son futur gouvernement, Nicolas Sarkozy n'a pas exclu non plus de "donner après le premier tour des éléments qui montreront qui serait éventuellement le Premier ministre".

Invité de l'émission 'Questions d'info' organisée par LCP, France Info, Le Monde et AFP, François Bayrou a rejeté l'idée selon laquelle il pourrait être désigné comme Premier ministre du candidat Nicolas Sarkozy entre les deux tours.

"L'idée que je pourrais me prêter à ce genre de manouvre est une idée de gens qui ignorent absolument quel est mon parcours politique et au fond, je vais employer un grand mot, ma vérité personnelle", a déclaré le centriste.

Yann Le Guernigou, Emmanuel Jarry, et Chine Labbé, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ahariga1 le jeudi 19 avr 2012 à 07:28

    Son 1er Ministre sera Hollande, comme cela il pourra s'essuyer les pieds sur son paillason réguliérement. D'ailleurs, la réciproque vrai, Hollande choisira Sarkosy.

  • speedy36 le mercredi 18 avr 2012 à 18:37

    Vu qu'il coule a pic, autant mettre Borloo

  • lolin le mercredi 18 avr 2012 à 18:30

    Il peut toujours dire qu'il mettra un socialiste pour se faire élire et changer 6 mois plustard!! Il continue de nous prendre pour des c.ons, quel bouff.on

  • chatnour le mercredi 18 avr 2012 à 18:22

    Ah, LeRaleur, on peut toujours rêver, mais c'est vrai que ça risquerait de changer la donne !

  • LeRaleur le mercredi 18 avr 2012 à 17:59

    Bonne idée au 2e tour avec MLP, +20% d'un coup. Là ce serait un tsunami.

  • bigot8 le mercredi 18 avr 2012 à 17:45

    non Marine car elle aura 41% au premier tour !

  • M4661438 le mercredi 18 avr 2012 à 17:37

    allez c fini ! ouste dehors ! on a vu ce que tu savais faire......

  • CDECHAMB le mercredi 18 avr 2012 à 17:27

    Heu pourquoi pas Hollande ? mdr