«Nicolas Sarkozy n'est pas mon mentor»

le
0
Dans un entretien qu'il a accordé à France 2, François Fillon dessine l'après-Matignon et dévoile l'état d'esprit d'un homme bientôt libéré de sa charge de premier ministre.

À l'heure d'un remaniement annoncé, voilà encore une interview de François Fillon que Nicolas Sarkozy ne devrait sûrement pas aimer. Dans l'entretien que le premier ministre a accordé à France 2 (qui sera diffusé dimanche à 13h15), il continue de baliser, mine de rien, le chemin qui le conduit vers l'après-Matignon. Bien sûr, les mots du chef du gouvernement sont pesés au trébuchet et son attitude toujours impeccable. Pas question de tomber dans la déloyauté vis-à-vis du président. Trois ans et demi après sa nomination, il ne commettra pas cette lourde erreur. Mais au fil du reportage, il apparaît en filigrane le portrait d'un François Fillon bientôt libéré de sa charge de premier ministre, prêt à relever de nouveaux challenges et terriblement ambitieux.

Car ses confidences au journaliste Laurent Delahousse éclairent un peu plus l'état d'esprit de cet homme si secret mais toujours maîtrisé. Le premier ministre n'esquive pas les questions sur ses relations av

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant