Nicolas Sarkozy muscle sa droite à Nice

le
3
Nicolas Sarkozy muscle sa droite à Nice
Nicolas Sarkozy muscle sa droite à Nice

Quoi de mieux, pour se rassurer, que de se retrouver parmi les siens ! Alors que sa campagne patine, que les sondages le boudent ces derniers jours, Nicolas Sarkozy a entamé hier soir à Nice une tournée d'une semaine dans le Sud-Est. Il sera ce soir à Toulon, puis mardi prochain à Marseille. Trois villes, trois réunions publiques, mais un seul objectif : faire le plein de confiance dans ces bastions ultra-sarkozystes. En 2012, c'est d'ailleurs à Nice qu'il avait enregistré son meilleur score à l'élection présidentielle, obtenant 60,35 % face à Hollande au second tour. Et les Alpes-Maritimes figurent parmi les plus grosses fédérations en termes de militants (presque 10 000). « On ne va pas se mentir, on mise totalement sur les grosses fédés pour faire le plus gros score le 29 novembre, au soir du congrès », admet l'entourage du candidat à la présidence de l'UMP.

« Bienvenue chez toi ! » lui lance Christian Estrosi face à 3 000 supporteurs déchaînés. « On dit que j'ai du mal dans cette campagne... c'est vrai que j'ai du mal à trouver des salles assez grandes », ironise Sarkozy. Alors hier soir, l'ancien chef de l'Etat a soigné sa droite face à un public qui n'attendait que ça. Attaquant le gouvernement socialiste qui « brutalise la famille en remettant en cause l'universalité des allocations familiales », dénonçant « la poussée migratoire toujours plus forte et toujours plus incontrôlée », et réclamant la fin de l'aide médicale d'Etat pour les ressortissants étrangers en situation irrégulière. « Le tourisme médical sous prétexte d'urgence, c'est un scandale ! » enrage-t-il, après s'en être pris à « Schenghen qui ne fonctionne plus ». Il oppose aussi la laïcité au port du voile intégral et met en garde contre « les repas à la carte » dans les cantines scolaires, notamment halal. Carton plein dans la salle.

« Il y a une valeur qui manque bien en France en ce moment, et qui est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3121282 le mercredi 22 oct 2014 à 10:47

    ses messages sont inaudibles, car il est complètement décrédibilisé et pas seulement auprès des français, mais ce qui est plus grave, d'une grande partie de la droite.

  • M4958114 le mercredi 22 oct 2014 à 10:11

    sous ca gouvernance et celle de chirac 1000 milliards de trous et il ose la ramener birmut !

  • lolin le mercredi 22 oct 2014 à 09:04

    C'est agréable de parler au milieu des siens, on a l'impression d'être tout puissant.