Nicolas Sarkozy : «La situation en Syrie est devenue inacceptable»

le
0
La France et l'Italie lancent un appel pour que le régime syrien arrête sa répression violente. La Ligue arabe appelle à «soutenir les exigences de liberté et de démocratie du peuple.»
o La France et l'Italie lancent un appel commun

Depuis Rome, où se tenait un sommet franco-italien, le président Nicolas Sarkozy et le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi ont fait part de leur «préoccupation» sur la situation en Syrie. «Nous adressons un appel fort pour arrêter la répression violente et mettre en oeuvre les réformes annoncées», a déclaré le chef du gouvernement italien. De son côté, Nicolas Sarkozy a qualifié la situation d'«inacceptable». «On n'envoie pas des chars, l'armée face à des manifestants, la brutalité est inacceptable», a-t-il dit.

Le président français a toutefois exclu une intervention militaire en Syrie sans une résolution préalable du Conseil de Sécurité de l'ONU, «qui n'est pas facile à obtenir». «Il ne peut pas y avoir deux poids, deux mesures. Nous sommes aux côtés des peuples arabes dans leurs aspirations à la liberté», a commenté Nicolas Sarkozy, notant qu'il s'agit d'un «choix historique».

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant