Nicolas Sarkozy, "l'enquiquineur"

le
0
Même s'il se veut pacificateur des Républicains, Nicolas Sarkozy fait tout pour cliver afin de distancer ses rivaux Alain Juppé et François Fillon. 
Même s'il se veut pacificateur des Républicains, Nicolas Sarkozy fait tout pour cliver afin de distancer ses rivaux Alain Juppé et François Fillon. 

C'est plus fort que lui? Nicolas Sarkozy ne supporte pas de ne pas être le maître du jeu. « Ne suis-je pas le chef de famille ? » glisse-t-il à ses interlocuteurs, un brin ironique, pour expliquer qu'il est dans son rôle d'enquiquineur en chef. Depuis plusieurs jours, le patron des Républicains prend un plaisir diabolique à essayer de torpiller ses rivaux à la primaire de la droite lorsqu'ils occupent, selon lui, un peu trop d'espace médiatique. Alain Juppé et François Fillon en savent quelque chose... Tenez, ces jours-ci, le député de Paris François Fillon entame la promotion de son livre Faire (Albin Michel) à paraître lundi : intervention au JT de France 2 jeudi soir, interview au micro de RTL et publication des bonnes feuilles de son ouvrage dans le Figaro Magazine ce vendredi, et enfin, invité du Grand Rendez-vous d'Europe 1/i>Télé/Le Monde dimanche. Devant cette omniprésence médiatique, l'ex-chef de l'État n'avait pas l'intention de rester assis sagement devant son poste de télévision. Histoire de gâcher l'offensive politique de son ex-Premier ministre à la traîne dans les sondages, il a accordé jeudi matin une interview à sept lecteurs du Parisien-Aujourd'hui en France, qui est publiée ce vendredi dans les colonnes du journal? Soit le même jour que la parution des meilleurs extraits du livre du député de Paris dans le Figaro Magazine

. Après avoir réfléchi plusieurs mois à la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant