«Nicolas Sarkozy fait des efforts pour se présidentialiser»

le
0
VIDÉOS - Pour le professeur de linguistique Jean Véronis, le chef de l'Etat a changé radicalement de style lors de son intervention télévisée, mardi soir

Nicolas Sarkozy a entamé une nouvelle étape dans son quinquennat. Nouveau gouvernement, nouvelle feuille de route, nouveau style aussi. Plus sérieux, plus apaisé, le chef de l'Etat a voulu montrer mardi soir qu'il avait changé et qu'il tenait désormais sa langue. Très critiqué au début de son mandat pour avoir été familier, voire injurieux, il cherche désormais à s'élever, à «habiter» la fonction présidentielle. Les mots qu'il a employés mardi soir étaient à cet effet savamment choisis.

A commencer par l'emploi de l'imparfait du subjonctif. «J'aurais aimé qu'il [Jean-Louis Borloo] restât au gouvernement», a assuré mardi le chef de l'Etat. Il avait déjà utilisé ce temps, plus souvent réservé à l'écrit qu'à l'oral, lors de son discours à Colombey-les-deux-Eglises, le 9 novembre dernier.

«Il fait visiblement des efforts pour se présidentialiser, pour soigner son niveau de langage», analyse Jean Véronis, professeur de linguistique à l'université d'Aix

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant