Nicolas Sarkozy fait de l'emploi sa priorité

le
2
Le président s'affiche en «président protecteur» pour les derniers mois de son mandat.

Cette fois, ça y est, la campagne est lancée. En présentant ses v½ux aux Français, samedi soir à la télévision, Nicolas Sarkozy a laissé poindre, derrière la posture présidentielle, le candidat à sa propre succession. Et il a dévoilé entre les lignes une partie de sa stratégie pour les semaines à venir: ne pas se départir de ses habits de chef d'État, alors qu'il veut faire de la «crédibilité» un axe de campagne; «agir» jusqu'au bout, pour se présenter devant les Français comme un président réformateur; prendre la gauche de vitesse en imposant les termes du débat, tout en clivant sur des thèmes forts (emploi, TVA sociale, etc.), avant même l'affrontement des projets.

Teint pâle, veste noire et cravate sombre, le président, qui a passé la trêve des confiseurs à Paris pour «rester concentré», a évoqué d'un mot l'échéance présidentielle: «Le moment venu, vous ferez vos choix, a-t-il lancé. D'ici là, je dois continuer à agir.» Sarkozy, q

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • domiana le lundi 2 jan 2012 à 10:19

    Que de la posture; il y en a marre de la comédie; il faut assumer ses actes et non pas parler en l'air.

  • domiana le lundi 2 jan 2012 à 10:16

    Je ne comprens rien à ce que tu racontes