Nicolas Sarkozy évite les petites phrases  

le
0
Lors de son déplacement en Nouvelle-Calédonie, le chef de l'État a soigneusement évité d'aborder les sujets politiques hexagonaux.

«J'aurai l'occasion en métropole de parler des sujets de la métropole»: lors de la visite d'une usine de traitement du nickel dans le nord de l'île, dans un site spectaculaire qui a mobilisé l'investissement colossal de 5 milliards d'euros, Nicolas Sarkozy a ainsi prévenu les médias qui le suivaient qu'ils ne seraient gratifiés d'aucune petite phrase, le tout sous les yeux écarquillés des ouvriers chinois embauchés pour construire cette usine.

Pour ce séjour aux antipodes, le chef de l'État n'avait d'yeux que pour la Calédonie, rien que la Calédonie. «Je vous connais tous, si j'évoque un autre sujet, vous ne parlerez que de ça», a-t-il glissé aux journalistes. Ainsi, Nicolas Sarkozy n'a pas dit un mot sur l'université d'été du PS à La Rochelle. Aucune raison, en effet, de changer une stratégie qui lui permet d'effacer peu à peu son image du président conflictuel et surexposé. Pendant que les présidentiables socialistes planchaient sur 2012, Nicolas Sarko

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant