Nicolas Sarkozy dit qu'il ne peut y avoir de débat sur la race

le
9
NICOLAS SARKOZY RÉAFFIRME QUE LA FRANCE N'EST PAS "UNE RACE"
NICOLAS SARKOZY RÉAFFIRME QUE LA FRANCE N'EST PAS "UNE RACE"

STRASBOURG (Reuters) - La question de savoir si "la France est un pays de race blanche", comme l'avait affirmé la députée européenne Nadine Morano, ne peut même pas justifier un débat, affirme le président des Républicains, Nicolas Sarkozy, dans une interview publiée dimanche par L'Est Républicain.

L'élue européenne et ancienne ministre s'est vu retirer la tête de liste de Meurthe-et-Moselle pour les élections régionales prévues en décembre après avoir refusé de s'excuser pour ces propos. Elle a reproché à l'ancien président de la République d’avoir commis "une faute politique majeure" et "de ne pas laisser vivre le débat" au sein de son parti.

"Je n’ai rien contre Nadine Morano, elle fait partie de notre famille politique mais le président de la République que j’ai été et le président des Républicains que je suis aujourd’hui ne peut pas laisser s’installer l’idée qu’il peut y avoir débat sur cette question", dit-il au quotidien de Nancy.

Nicolas Sarkozy réaffirme que la France n’est pas "une race".

"C’est un principe fondamental, car derrière la race, il y a immédiatement la pureté. C’est une ligne infranchissable. Aux Français qui sont tentés d’approuver ces propos, je veux dire à quel point il est dangereux au regard de l’histoire d’associer notre pays à une race", ajoute l'ancien chef de l'Etat.

"Débattre pour savoir si la France est une race n'a aucun sens", insiste-t-il.

"Le vrai débat consiste à savoir ce qui protège le mieux l’identité de la France. Lorsque je combats avec force le communautarisme, je me place sur le seul terrain qui compte : celui des valeurs de la France", affirme-t-il.

(Gilbert Reilhac, édité par Danielle Rouquié)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le lundi 12 oct 2015 à 11:38

    en disant cela, il doit certainement se convaincre qu'il n'y a pas débat non plus sur sa candidature en 2014 !

  • paulin17 le lundi 12 oct 2015 à 09:50

    reire toi alors si tu ne veux pas debattre d'une realité!

  • CHANOMAR le dimanche 11 oct 2015 à 20:14

    un comique un vieux dicton peu tuer père et mère pour réussir son cas

  • M8589793 le dimanche 11 oct 2015 à 19:38

    La France est le pays ou le débat est interdit.Même par la droite.Dramatiquement risible.

  • sarestal le dimanche 11 oct 2015 à 13:44

    oui oui "relever le défit de l'objectif du métissage. Un joli programme !htt ps://www.youtube.com/watch?v=VF6MezJ884M

  • jpb222 le dimanche 11 oct 2015 à 13:23

    Maitre des "basses " politiques, en sacrifiant l un des siens , pour le plaisir de monter une polemique interpretative sur laquelle " il ne peu y avoir de debat "..... Ses amis vont se mefier , a juste raison , ce seront le prochains sur sa liste .....

  • M8211940 le dimanche 11 oct 2015 à 13:08

    Pour un type qui ne devait plus faire de politique ... Ben c'est raté, serais à dire qu'il fonctionnait au chantage lors des dernières élections??Ce mec là, n'a aucunes paroles, alors comment le croire plus maintenant qu'avant?Sarko, tu n'auras pas ma voix

  • dsta le dimanche 11 oct 2015 à 12:15

    Continue comme çà et Marine va passer au 1er tour...!

  • M3182284 le dimanche 11 oct 2015 à 12:04

    Champ médiatique, le chant du déshonneur. Sortir de l'émotion pour rentrer dans la raison, c'est faire une main dans la surface de réparation. La pénalité politique est l'exécution, puis l'exclusion.