Nicolas Sarkozy dénonce une instrumentalisation de la justice

le
7
NICOLAS SARKOZY DÉNONCE UNE INSTRUMENTALISATION DE LA JUSTICE
NICOLAS SARKOZY DÉNONCE UNE INSTRUMENTALISATION DE LA JUSTICE

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a dénoncé mercredi une "instrumentalisation politique d'une partie de la justice" française à son encontre, quelques heures après sa mise en examen pour trafic d'influence, corruption active et violation du secret professionnel.

Dans la première interview accordée depuis sa défaite à l'élection présidentielle de 2012, l'ex-chef de l'Etat a déclaré à Europe 1 et TF1 être sorti de son silence médiatique en raison de la gravité du moment.

"La situation était suffisamment grave pour que je dise aux Français ce qu'il en était de l'instrumentalisation politique d'une partie de la justice aujourd'hui", a-t-il dit selon un extrait diffusé par Europe 1 avant la diffusion de l'interview intégrale à 20h00.

"Dans notre pays (...), il y a des choses qui sont en train d'être organisées", a-t-il ajouté. "Les Français doivent les connaître et en leur conscience et en toute liberté, doivent juger de ce qu'il en est."

Nicolas Sarkozy, mis en examen au terme d'une garde à vue de 15 heures, a également déploré que tout soit fait pour donner de lui "une image qui n'est pas conforme à la vérité."

Il a assuré n'avoir jamais trahi la confiance des Français ni commis un acte contraire aux principes républicains ou à l'Etat de droit, et il s'est dit "profondément choqué" par le traitement qui lui a été réservé.

"Je ne demande aucun privilège", a-t-il cependant ajouté. "Et si j'ai commis des fautes, j'en assumerai toutes les conséquences. Je ne suis pas un homme qui fuit ses responsabilités.

(Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2473957 le mercredi 2 juil 2014 à 22:25

    NS à aucune confiance en la justice ou en son innocence présumée ?

  • M2473957 le mercredi 2 juil 2014 à 22:24

    Une personne qui ne croit pas en la république ne devrait pas être ou avoir été président...

  • r.espic le mercredi 2 juil 2014 à 20:04

    Notre famille n'a jamais voté NS mais nous constatons que les socialistes ont toujours été des collabos et de dangereux fanatiques.

  • dgui2 le mercredi 2 juil 2014 à 19:54

    Et avant tout, les juges sont de gôôôche !!! Malheureusement, une fois de plus, il n'y a rien dans le dossier ====> OU SONT LES PREUVES CONTRES NS ???

  • jean-648 le mercredi 2 juil 2014 à 19:53

    NON un voyou qui a mal tourné c'est Sarko. Il lui reste la légion étrangère pour s'en sortir....

  • r.espic le mercredi 2 juil 2014 à 19:42

    Un juge est un voyo.u qui a mal tourné.

  • r.espic le mercredi 2 juil 2014 à 19:41

    C'est tellement évident. Les juges sont au service d'une idéologie, de leurs intérêts. Mes grands parents, mes parents, aujourd'hui décédés, me disaient toujours de ne JAMAIS faire confiance à ces gens là.