Nicolas Sarkozy dénonce un "affaiblissement" de l'Etat

le
6
NICOLAS SARKOZY PROPOSE LA CRÉATION D'UN MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ PUBLIQUE
NICOLAS SARKOZY PROPOSE LA CRÉATION D'UN MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ PUBLIQUE

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a dénoncé mardi un "affaiblissement" de l'Etat, et proposé, entre autres mesures, la création d'un grand ministère de la Sécurité publique, assurant vouloir faire de l'exécution des peines la priorité de sa politique pénale.

Les propos du président des Républicains ont été jugés "pas sérieux" par le Premier ministre, Manuel Valls.

Dans Le Parisien, Nicolas Sarkozy dévoile les grandes lignes de son plan sur la sécurité, en prélude à une matinée de travail sur le sujet au siège de LR.

"Il n'y a plus d'autorité de l'Etat", dit Nicolas Sarkozy dans le quotidien, fustigeant "l'affaiblissement de l'Etat et de son autorité" et l'absence de réponse présumée de François Hollande et de son Premier ministre après certains événements comme les violences en marge du comité d'entreprise d'Air France, début octobre.

"Nous proposons de tourner le dos à une politique pénale laxiste, en faisant de l'exécution des peines la priorité des pouvoirs publics", ajoute-t-il.

Des propos vivement dénoncés par le Premier ministre.

"Dire qu'il n'y a plus d'autorité de l'Etat quand soi-même, tous les jours, on met en cause le rôle et l'indépendance de la justice, ça n'est pas sérieux, et ça n'est surtout pas responsable", a dit Manuel Valls à la presse devant l'Assemblée nationale.

"IL FAUT ÊTRE AU NIVEAU", DIT VALLS

"Je sais qu'il y a des échéances, les élections régionales, les élections présidentielles, la préparation des primaires dans l'opposition, mais toutes ces échéances (...) méritent du sérieux", a ajouté le chef de la majorité, appelant les responsables de l'opposition "à de la retenue".

"Il faut être au niveau et ne pas se livrer à ces approximations, à des propositions qui ne sont pas sérieuses et à des critiques qui ne sont pas entendables."

Entre autres mesures, Nicolas Sarkozy propose l'interdiction de séjour dans leur quartier des trafiquants de drogue à l'issue de leur peine, l'armement de la police municipale, le rétablissement de peines planchers élargies et la suppression des remises de peine automatiques.

L'ancien chef de l'Etat suggère aussi que les concessionnaires d'autoroutes aient la charge de la sécurité, et dit souhaiter un débat sur la présomption de légitime défense pour les policiers, une mesure proposée en 2012.

Nicolas Sarkozy se dit par ailleurs favorable à l'incarcération automatique de tous les Français de retour des zones de djihad, et à leur placement dans un centre de "déradicalisation" s'ils présentent un danger à l'issue de leur peine.

Quant au "grand ministère de la Sécurité publique" qu'il propose, et qui rassemblerait toutes les forces de sécurité, il comprendrait aussi les fonctionnaires des douanes et les surveillants de prison, et ne serait pas soumis à la règle du non remplacement d'un fonctionnaire sur deux.

(Chine Labbé, édité par Elizabeth Pineau)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Revlon9 le mardi 3 nov 2015 à 13:24

    Le gnôme nous a fait rentrer dans l'OTAN, si ça ce n'est pas 1 affaiblissement !!!

  • apierro3 le mardi 3 nov 2015 à 13:21

    N'oublions pas que cet ex- président est adepte du non remplacement des fonctionnaires et des réductions drastiques des coûts de fonctionnement de l'état. Question: où met-il ces braves gens et qui paye?????

  • gendrefr le mardi 3 nov 2015 à 13:20

    il n'a rien fait en tant que ministre de l'intérieur, rien en tant que president de la république et il nouis sort des mesures comme ls francais mais rien sur la délinquence penale: il est vrai qui traine ce type de casserole

  • lechypre le mardi 3 nov 2015 à 13:19

    dire ce que les français attendent sans les mettre en application, on connait Mr Sarkosy...

  • M2266292 le mardi 3 nov 2015 à 12:48

    Sur ce point il a raison

  • le-sage1 le mardi 3 nov 2015 à 12:43

    Le goulag pour tous en résumé !