Nicolas Sarkozy dénonce le projet PS sur le quotient familial

le
0
VIDÉO - Alors que François Hollande entend réformer ce symbole de la politique familiale française, le président s'est d'emblée emparé du sujet, assurant que la suppression de ce dispositif serait «une folie».

Un avant-goût de la guerre qui va opposer Nicolas Sarkozy et François Hollande dans les prochains mois. Le président de la République a vivement réagi mardi à la proposition de son principal rival de moduler le quotient familial, estimant que ce serait «une folie». «C'est quand même quatre millions et demi de familles qui sont concernées, c'est un coup porté à notre politique familiale. Elles y perdraient beaucoup», a déclaré le chef de l'Etat lors du petit déjeuner de la majorité à l'Élysée, selon plusieurs responsables UMP présents.

Après un moment de flottement dans l'équipe de campagne du candidat socialiste, son chargé de communication, Manuel Valls, a affirmé mardi sur RMC que François Hollande supprimerait bien le quotient familial, un avantage fiscal consenti aux ménages avec enfants. A la place de ce symbole de la politique familiale française, l'actuel député de Corrèze souhaite créer un crédit d'impôt. Un moyen d'élargir cette aide aux fam

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant