Nicolas Sarkozy dans les starting-blocks

le
0
Nicolas Sarkozy : un cheval qui n'a jamais arrêté l'entraînement.
Nicolas Sarkozy : un cheval qui n'a jamais arrêté l'entraînement.

Nicolas Sarkozy n'est en rien affecté par la crise - peut-être mortelle - qui agite l'UMP. L'ancien président est, au contraire, apparu remonté à bloc, si l'on en croit les confidences de sénateurs qui ont pu déjeuner avec lui jeudi 2 mai.

Ce qui donne ainsi la pêche à Nicolas Sarkozy ? La certitude qu'il est, plus que jamais, l'homme providentiel de la droite. Des primaires pour 2017 ? Vous plaisantez ! "Le jour où je sortirai, la cote de mes concurrents s'effondrera", affirme-t-il, selon les témoins présents.

Indiscrétions

Certes, l'animal politique qu'est Sarkozy sait que le jour où il se déclarera, il devrait perdre quelques points, mais cela ne lui paraît pas insurmontable. Selon RTL, qui rapporte ces indiscrétions - sans nul doute très autorisées -, un sénateur présent a noté que l'ancien président "supporte de plus en plus mal de ne pas pouvoir dialoguer directement avec les Français". Avant de livrer son jugement : "Il m'a donné l'impression d'un cheval qui n'a jamais quitté l'entraînement."

Alain Juppé et François Fillon sont prévenus. La course n'a pas commencé, mais elle promet d'être rude.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant