Nicolas Sarkozy célèbre l'amitié franco-américaine

le
0
Il a fêté les 125 ans de la statue de la Liberté en assumant ses différences avec son allié.

De notre envoyé spécial à New York.

Tout un symbole. Nicolas Sarkozy est arrivé en bateau sur l'île de la Liberté, depuis le siège des Nations unies. Dans un ciel gris chargé de nuages bas, il a cheminé jusqu'à la tente où les attendait un petit orchestre de jazz, des enfants américains prêts à entonner les deux hymnes nationaux et une chorale de Harlem. Accompagné par le maire de New York, Michael Bloomberg, l'acteur Robert De Niro et Alain Juppé, il était là pour célébrer les 125 ans du cadeau de la France à la ville de New York. Tout comme à l'ambassade des États-Unis, où il s'était rendu à pied depuis le palais de l'Élysée, le 10 septembre dernier, le président français est venu redire, en termes toujours aussi lyriques, qu'«entre la France et l'Amérique, il y a les liens du sang et l'amour de la liberté». «Si des barbares s'en sont pris à New York le 11 Septembre c'est parce que New York est le symbole de la liberté», a-t-il continué. «Cet

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant