Nicolas Sarkozy, candidat UMP à l'élection présidentielle, en visite à Longjumeau, mardi 24 avril.

le
0

Nicolas Sarkozy a affirmé qu'il acceptait "sans aucune condition" les débats proposés mardi par quatre grandes radios, contrairement à son adversaire socialiste François Hollande, qui les a refusés. Le président-candidat s'exprimait lors d'une réunion publique à Longjumeau, à laquelle assistent sa porte-parole Nathalie Kosciusko-Morizet, également maire de Longjumeau. Durée: 01:30

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant