Nicolas Sarkozy accélère son plan d'économies

le
0
Le chef de l'État, qui annoncera le 24 août de nouvelles mesures de réduction du déficit, devrait rencontrer Angela Merkel dans les prochains jours. Il entend par ailleurs isoler le PS sur le vote de la «règle d'or».

Un aller et retour express. ­Nicolas Sarkozy a convoqué mercredi matin à l'Élysée une «réunion de travail» surprise, pour «faire le point» (et le faire savoir) en pleine crise boursière, sur fond d'inquiétude pour la zone euro. Depuis l'aggravation de la situation financière, le chef de l'État gérait la crise depuis son lieu de villégiature, sur la côte varoise, afin de ne pas envoyer de signaux alarmants aux marchés. «Là, c'était plus simple de réunir tout le monde à Paris, indique-t-on à l'Élysée. Mais la condition sine qua non, c'était qu'il n'y ait pas de chute trop brutale des marchés, le matin même. Sinon, la réunion n'aurait fait qu'aggraver les choses.»

Le secret avait donc été soigneusement gardé. Et l'Élysée a attendu la réouverture des marchés, mercredi matin, pour publier (à 9h22) le communiqué annonçant la réunion, qui s'est tenue dans le salon vert, en présence du premier ministre François Fillon - rentré de Toscane, il rep

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant