Nicolas Sanchez : « J'aime jouer contre les Français »

le
0

L’Argentine affronte le XV de France ce dimanche (23h). Un premier test que Nicolas Sanchez, l’ouvreur des Jaguares en Super Rugby, attend avec impatience. Le demi d’ouverture des Pumas s’est confié en exclusivité à Rugby365.fr avant la première empoignade face aux Bleus.

Nicolas Sanchez, les Bleus même sans leurs meilleurs joueurs retenus pour les phases finales du Top 14, cela reste un match important ?
Jouer contre la France, c'est toujours un match important. En plus, ce sera spécial pour moi d'évoluer chez moi, à Tucuman. Nous devrons nous focaliser et penser a notre équipe et pas à l'équipe de France. On sait que le Top 14 est un championnat de très bon niveau et que les joueurs qui nous allons affronter sont très bons.
Le jeu prôné par Guy Noves, porté sur l'offensive, c'est quelque chose que vous redoutez ?
J'aime jouer contre les Français car j'ai vécu quatre ans là-bas. J'aime le système offensif instauré par Guy Novès. Les Bleus sont une équipe qui attaque beaucoup et la France a les joueurs pour. Cela va faire des matchs spectaculaires je l'espère.
L'Argentine a terminé quatrième de la dernière Coupe du monde. Comment faire pour passer le cap des demi-finales dans un mondial ?
En vérité, je crois que nous avons perdu face à une équipe plus forte que nous (l’Afrique du Sud, ndlr). Mais l'avenir va être bénéfique car nous allons jouer en Super Rugby pendant les quatre prochaines années. Nous allons aussi évoluer ensemble pendant le Rugby Championship et les tournées de Novembre. Cela va nous aider à augmenter notre niveau et se sera quelque chose de bien en vue du prochain Mondial en 2019.

Nicolas Sanchez : « C’est une année compliquée et chargée »

De nombreux d’internationaux argentins sont présents au sein des Jaguares. C’est un avantage pour les Pumas ?
Oui, c’est un grand avantage de jouer avec les mêmes joueurs qui sont présents avec les Pumas et avec les Jaguares. Nous espérons que le fait d’évoluer ensemble depuis la Coupe du monde nous soit bénéfique pour le futur et face à l’équipe de France. Nous verrons les progrès aussi en juin lors du Rugby Championship.
Les résultats des Jaguares en Super Rugby sont décevants. La Coupe du monde a été difficile à digérer ?
Nous n’avons pas pu avoir une rotation comme d’autres équipes. C’est une année compliquée et chargée car une grande partie des joueurs présents aux Jaguares ont joué tous les matchs depuis le début de la Coupe du monde. En plus, nous devons aussi penser au prochain Rugby Championship et également à la tournée de novembre…
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant