Nicolas Mahut : "Wimbledon, un tournoi qui sort du lot"

le
0
Nicolas Mahut revient sur sa saison sur herbe.
Nicolas Mahut revient sur sa saison sur herbe.

Cette saison sur herbe est forcément positive. Difficile pour moi d'en juger autrement lorsqu'on parle de gazon ! J'ai remporté mon 3e titre (à Rosmalen) en partant des qualifications, ce qui était presque inespéré puisqu'à la base je visais simplement de retrouver le top 100. Certes, je sortais d'un bon Roland-Garros et je savais que je pouvais bien jouer. Mais j'ai été concentré, tout en parvenant à garder beaucoup de détachement par rapport à tout ça. À être détendu. C'est ce qui m'a permis de bien aborder cette période. Avoir joué seulement le double au Queen's m'a été très bénéfique. Ça m'a permis de gagner un des tournois qui me tient le plus à c?ur. Un tournoi où j'avais perdu en finale il y a quelques années (en simple, en 2007 face à Andy Roddick, NDLR). C'était un moment important.

Gagner un tournoi en simple et un en double m'a donné beaucoup de confiance au moment d'arriver à Wimbledon. Je ne pouvais pas arriver dans de meilleures conditions, sachant que j'ai eu une wild-card donc j'ai pu avoir une semaine de préparation. Mais entre Roland-Garros et tous ces tournois préparatoires, j'avais quand même emmagasiné beaucoup de fatigue physique et mentale. Du coup, je pense que j'aurai une réflexion pour l'année prochaine à ce niveau pour savoir si mes ambitions en simple peuvent se cumuler avec le double à Wimbledon, qui se joue au meilleur des 5 sets. En effet, jouer des matches aussi longs et à répétition laisse...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant