Nicolas Maduro plonge dans le bain électoral

le
0
Son investiture controversée a brusquement lancé la campagne pour la succession d'Hugo Chavez.

Envoyé spécial à Caracas

Pour la troisième fois en six mois, les Vénézuéliens vont retourner aux urnes. Le Conseil national électoral a en effet fixé la date de la prochaine présidentielle au 14 avril. Elle devrait opposer Nicolas Maduro, 50 ans, héritier désigné par Chavez, au candidat de l'opposition unie sous la bannière de la Table d'union démocratique. Cette dernière a proposé une fois de plus à Henrique Capriles, 40 ans, gouverneur de l'État de Miranda, de la représenter.

Depuis la mort d'Hugo Chavez, annoncée mardi dernier, le temps semblait s'être arrêté au Venezuela. Alors que des centaines de milliers de chavistes se pressaient autour du cercueil de leur leader, pouvoir et opposition sont restés dans un silence contrit. L'investiture controversée du vice-président Nicolas Maduro, devenu vendredi président par intérim, a changé la donne...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant