Nicolas Laspalles : "Georges Eo a chanté du Johnny en reprenant "Allumez le feu""

le
0
Nicolas Laspalles : "Georges Eo a chanté du Johnny en reprenant "Allumez le feu""
Nicolas Laspalles : "Georges Eo a chanté du Johnny en reprenant "Allumez le feu""

Il y a quinze ans jour pour jour, la pelouse de la Beaujoire était envahie par des milliers de supporters nantais ivres de joie, pour fêter le huitième titre de l'histoire du club. Un titre qui venait récompenser une formidable saison des Canaris. Latéral droit de cette équipe, Nicolas Laspalles n'a évidemment rien oublié.

Le 12 mai 2001, le FC Nantes remportait son dernier titre de champion. Quinze ans après, tu te souviens encore parfaitement de ce titre ? Oh oui, tout à fait. Un titre, surtout de champion de France, c'est quelque chose de magnifique, de magique. C'est la récompense d'une saison longue et éprouvante. Soulever ce genre de trophée, ça reste forcément l'un des moments forts d'une carrière. Ce jour-là, je me souviens très bien du match : on joue face à Saint-Étienne, on a quatre points d'avance sur le deuxième, donc une victoire nous assure le titre. Et puis voilà, il y a ce but de Marama, le coup de sifflet final et tout ce public qui envahit le terrain. C'était tout simplement incroyable.

Le moment où cette marée jaune déboule sur la Beaujoire, c'est vraiment l'image marquante de ce titre, non ? C'est sûr ! Il devait rester une minute de jeu et, de la pelouse, on voyait tous ces supporters qui étaient prêts à entrer sur le terrain. Les stadiers ne pouvaient plus les contenir (rires). On a vécu une belle communion avec eux ce jour-là, je me souviens qu'on est monté sur un podium d'où Georges Eo a chanté du Johnny Hallyday, en reprenant "Allumez le feu"… C'est une saison qui restera à jamais gravée dans les mémoires, ça c'est certain.

Youtube
Ça reste le plus beau moment de ta carrière ? C'est clairement l'un des plus beaux, oui. Après, j'ai vécu d'autres moments forts comme la première montée en Ligue 1 de Guingamp, à l'issue de la saison 1994-1995. Là encore, on participe à un moment important de la vie d'un club et ce sont des choses qui restent. Mais c'est évident que ce titre de champion reste quelque chose de magnifique. Ce sont des émotions et des efforts sur toute une saison et la récompense finale est formidable. D'ailleurs, il n'y a que la Ligue des champions qui reste au-dessus d'un titre national.

Selon toi, qu'est-ce qui a fait votre force cette saison-là ? Nantes avait alors un gros noyau de joueurs, formés au club, qui sortaient d'une saison un peu difficile à travers laquelle ils ont pu acquérir de l'expérience dans la difficulté. À cela, le…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant