Nicolas Hulot : «La crise écologique nourrit la crise économique»

le
0
Nicolas Hulot : «La crise écologique nourrit la crise économique»
Nicolas Hulot : «La crise écologique nourrit la crise économique»

À la veille d'une marche mondiale pour le climat, l'envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète appelle à la mobilisation générale.

A quoi bon participer à une marche pour le climat si les dirigeants de la planète ne se mettent pas d'accord pour agir ?

Nicolas Hulot. Si la mobilisation se limite à cette marche dans la plupart des capitales du monde, ça ne sera pas suffisant. J'ai bien conscience qu'il y a une forme de résignation de la société civile depuis l'échec du sommet de Copenhague (NDLR : en 2009). Mais cette marche doit être le début d'une nouvelle mobilisation. Je pense que la marche de New York sera très importante avec la mobilisation de personnalités comme Leonardo DiCaprio. Aux Etats-Unis, George Clooney ou Robert Redford sont aussi très engagés.

Et en France ?

Mélanie Laurent, Mathieu Kassovitz, Omar Sy et des milliers de citoyens soutiennent la marche. Mais il faut que davantage d'intellectuels, d'acteurs, de sportifs nous rejoignent. Plus on sera nombreux, plus cela incitera les politiques à bouger et à avoir de l'audace sur ces questions. Le message est clair : osez changer de modèle économique. Il y a une époque où l'on pouvait s'abriter derrière l'excuse de l'ignorance. Ensuite, on a prétexté l'impuissance. Aujourd'hui, ces deux excuses sont totalement obsolètes.

N'y a-t-il pas d'autres priorités en période de crise économique ?

Il ne faut pas opposer les crises aux crises. Il ne faut pas opposer le malheur d'aujourd'hui aux désastres de demain. La crise climatique est déjà là et nourrit la crise économique. C'est une tragédie silencieuse qui tue déjà des centaines de milliers de personnes chaque année et provoque des centaines de milliards de dollars de dégâts. Elle va saper toutes nos économies. Je me demande quel événement il faudra pour qu'on y accorde enfin des moyens. Ces enjeux peuvent paraître lointains pour beaucoup de gens lorsque le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant