Nicolas Godignon : " On a perdu le fil "

le
0
Nicolas Godignon : " On a perdu le fil "
Nicolas Godignon : " On a perdu le fil "

L'entraîneur de Brive Nicolas Godignon regrettait les erreurs techniques et les blessures de ses joueurs lors de la défaite contre le Stade Français (32-17), alors que son équipe avait les cartes en main en première mi-temps (6-12).

Nicolas Godignon, cette défaite sur le terrain du Stade Français est-elle frustrante ?
Oui, au vu de la première mi-temps, un peu. Mais cette défaite est somme toute logique. On ne concrétise pas nos temps forts lors d’une première mi-temps de haute volée, et en plus on n’est quand même pas épargné par la malchance, puisqu’on blesse notre pilier gauche (sic) sur la première action, une très belle action d’ailleurs, qui dure trois ou quatre minutes, et on blesse un joueur (sic) pendant son échauffement, ce que je n’ai encore jamais vu. Donc c’est compliqué face à une belle équipe du Stade Français. C’est dommage. On a perdu le fil.

Aviez-vous pour tactique de faire le meilleur départ possible, en attendant que les internationaux parisiens entrent en jeu en cours de match ?
On était venu pour gagner un match de rugby, ça s’est sûr, pas juste pour prendre un point de bonus, car souvent quand on vise un point de bonus on ne gagne pas grand-chose. La première mi-temps se dessine plutôt bien, on les met sous pression, on est dominant, on a deux occasions très franches de marquer, mais on a manqué de justesse. Il y a un petit en-avant sur Asieshvili, un en-avant énorme sur Galala et un en-avant de passe sur une action où on franchit. Donc c’est surtout ce manque de réalisme sur la première mi-temps qui nous fait défaut. Après, sur la deuxième, le retour des internationaux a apporté un peu de pression sur notre équipe.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant