Nicolas Dupont-Aignan derrière les Verts

le
0
Avec 1,8% des voix, le candidat souverainiste termine septième dans la course à l'Élysée. Il ne donnera pas de consigne de vote et appelle à «bâtir une nouvelle force politique».

Nicolas Dupont-Aignan, qui a obtenu environ 1,81 % des voix au premier tour (selon une totalisation à minuit du ministère de l'Intérieur), est arrivé derrière Eva Joly, la candidate d'EELV, qu'il espérait pourtant devancer. Le candidat souverainiste a affirmé dimanche soir «avoir montré la voie», soulignant que «l'avenir, c'est la liberté et l'indépendance de la France». Bien décidé à ne donner aucune consigne de vote pour le second tour, il a affirmé: «Je ne lâcherai rien aux deux forces d'abandon et de soumission qui vont faire semblant de s'opposer pour le second tour (...). J'appelle à bâtir une nouvelle force politique.»

Le président de Debout la République, qui mise résolument sur l'avenir, présentera environ 400 candidats aux législatives et veut élargir son parti en appelant ses électeurs à constituer «un mouvement patriotique et républicain sans exclusion, comme le fait le Front national ». Le député maire d'Yerres (Essonne) a réguli

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant