Nicolas Dupont-Aignan candidat pour 2012

le
0
Le président de Debout la République entend «rendre le pouvoiraux Français» en sortant la France de la zone euro.

«Mes chers compagnons...» Voilà des mots qu'on n'avait plus l'habitude d'entendre. Nicolas Dupont-Aignan a recouru à ce vocabulaire gaulliste, dimanche, lorsqu'il s'est déclaré candidat à l'élection présidentielle de 2012. Le président de Debout la République, qui s'efforce de construire un parti entre l'UMP et le Front national, est la première personnalité politique à annoncer officiellement qu'il brigue l'Élysée.

Lorsqu'une présidentielle pointe à l'horizon, les outsiders, qui ont tout à gagner à une campagne longue, se dévoilent en général les premiers. Lors du discours de clôture du deuxième con­grès de son parti, qui s'est déroulé à Paris devant environ mille personnes, Nicolas Dupont-Aignan a justifié sa décision par sa volonté de «rendre le pouvoir aux Français». «Je veux symboliquement vous présenter le poison qui est en train de tuer la France : l'euro !», a lancé le candidat à l'Élysée.

Soignant ses effets, Dupont-Aignan a alo

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant