Nicolas Demorand démissionne du journal Libération

le
0
NICOLAS DEMORAND QUITTE LIBÉRATION
NICOLAS DEMORAND QUITTE LIBÉRATION

PARIS (Reuters) - Nicolas Demorand a annoncé jeudi sa décision de démissionner de son poste de directeur du journal Libération, dont les salariés contestent les propositions de refonte des actionnaires.

Le quotidien, fondé en 1973, connaît une situation économique difficile dans un contexte d'effondrement des ventes de la presse en France. Sa diffusion a chuté de 14,9% en 2013 selon les chiffres de l'OJD.

"Ma décision est d'abord dictée par la situation de ces derniers jours. Libération vit désormais une crise ouverte, je cristallise une partie des débats et j'estime qu'il est de ma responsabilité de patron de redonner des marges de man?uvre et de négociation aux différentes parties", déclare au Monde Nicolas Demorand, qui était très contesté par la rédaction.

Il souligne qu'il a reçu mercredi le soutien des actionnaires et que cette décision ne lui est pas imposée mais vise à débloquer la situation du journal.

Nicolas Demorand a fait l'objet de quatre votes de défiance depuis sa prise de fonctions en 2011.

Le gouvernement français s'est déclaré mercredi attentif à la situation de Libération et la ministre de la Communication, Aurélie Filippetti, a estimé que "l'actionnaire devrait faire des investissements supplémentaires pour permettre la transition numérique de ce journal", sans préciser s'il s'agissait de son sentiment personnel ou d'une volonté des actionnaires.

"Nous travaillons, notamment avec le Ciri, pour essayer d'accompagner ce journal auquel évidemment nous tenons tous", a ajouté Aurélie Filippetti à l'Assemblée nationale.

Le Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri) aide les entreprises en difficulté à élaborer des solutions pour assurer leur pérennité.

Selon Libération de jeudi, l'Etat et Bruno Ledoux, l'un des actionnaires du quotidien, envisagent un apport de quatre millions d'euros, le type d'intervention du gouvernement -prêt ou garantie- restant à déterminer.

Marion Douet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant