Nicolas Anelka promet de ne plus faire de "quenelle"

le
0
NICOLAS ANELKA PROMET DE NE PLUS FAIRE DE "QUENELLE"
NICOLAS ANELKA PROMET DE NE PLUS FAIRE DE "QUENELLE"

LONDRES (Reuters) - Nicolas Anelka s'est engagé à ne plus faire de "quenelle", geste rendu célèbre par le très controversé humoriste français Dieudonné et dénoncé comme antisémite par ses adversaires, a annoncé lundi West Bromwich Albion, club du joueur français.

Anelka a fait une "quenelle" -main gauche posée sur l'épaule droite, bras droit incliné vers le sol paume en-dessous- après avoir marqué le premier de ses deux buts, samedi, contre West Ham en match de Premier League (3-3).

Il a plus tard déclaré avoir agi pour dédier le but à son "ami Dieudonné" mais a nié que la "quenelle" soit "un signe nazi ou antisémite".

Son geste n'en a pas moins provoqué émotion et polémique.

En Angleterre, le club de West Brom écrit que l'ancien international et ancien joueur du Real Madrid, de Chelsea, d'Arsenal, de Liverpool, de Manchester City et du PSG, a été prié de s'expliquer par le directeur technique Richard Garlick à son arrivée à l'entraînement lundi.

"Le club reconnaît pleinement que le geste de Nicolas a offensé certaines personnes et a demandé à Nicolas de ne pas le refaire", peut-on lire dans le communiqué. "Nicolas a immédiatement accepté cette demande."

La Fédération anglaise a annoncé l'ouverture d'une enquête mais a laissé Anelka libre de jouer dans l'attente de son résultat. West Brom a promis de coopérer avec la FA mais a fait savoir qu'il considérait son joueur comme éligible pour son prochain match de championnat, mercredi, contre Newcastle.

En France, la ministre des Sports, Valérie Fourneyron, a dénoncé la quenelle" comme "une provocation choquante, écoeurante". "Pas de place pour antisémitisme et incitation à la haine sur terrain de foot", a-t-elle ajouté sur Twitter.

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a annoncé vouloir interdire les spectacles et réunions publiques de Dieudonné en raison de propos jugés antisémites tenus sur scène.

Mike Collett, Jean-Paul Couret pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant