Nicolas Anelka, l'homme qui "déteste se justifier"

le
1
La quenelle d'Anelka pour célébrer un but lui a valu de sévères critiques.
La quenelle d'Anelka pour célébrer un but lui a valu de sévères critiques.

Depuis Londres, Nicolas Anelka parle à ses fans comme à ses détracteurs. Pour le site Metronews, le bad boy du football français, qui n'est plus actuellement sous contrat avec un club, revient sur sa quenelle qui lui a valu une vague de critiques, sur Internet comme par l'ex-ministre des Sports. Un geste qu'il explique comme "une simple dédicace" pour celui qui est "devenu un frère", Dieudonné. Et il veut laver sa réputation : "C'est bien beau de dire que je suis antisémite et raciste. Encore faut-il des preuves. Je n'ai aucun antécédent raciste ni antisémite, donc aucune preuve, voire le soupçon d'une preuve ! Ah si, tout de suite, j'ai lu que j'étais converti à l'islam. Le raccourci est super rapide ! Mais j'ai une question : pourquoi devrais-je penser à la communauté juive quand je marque un but ? Je n'ai jamais eu de problèmes avec elle et, d'ailleurs, pourquoi en aurais-je ? Tant de questions posées et pas de réponse." Mais l'athlète ne souhaite pas s'excuser et ne semble pas regretter son geste. Se justifier ? Il "déteste" ça.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • KRIST17 le samedi 5 avr 2014 à 14:54

    lui fait des quenelles et nous on lui fait des doigts....je n'ai aucun respect pour ce genre de type que je traiterai avec autant de mépris et de respect qu'il en a pour nous et notre culture...ou quand la psp rend intelligent....