Nicolas Anelka : «Je ne suis ni antisémite ni raciste et j'assume mon geste»

le
10
Nicolas Anelka : «Je ne suis ni antisémite ni raciste et j'assume mon geste»
Nicolas Anelka : «Je ne suis ni antisémite ni raciste et j'assume mon geste»

24 heures après la polémique sur sa «quenelle» lors d'un match de championnat anglais, Nicolas Anelka contre-attaque sur le réseau social Twitter. «Cette quenelle est une dédicace à Dieudonné. En ce qui concerne les ministres qui donnent leurs propres interprétations de ma quenelle, ce sont eux qui créent l'amalgame et la polémique sans savoir ce que signifie vraiment ce geste !» a-t-il assuré.

Une réplique qui vise la ministre des Sports, Valérie fourneyron, qui avait condamné samedi son geste effectué après son premier but avec West Bromwich Albion, en championnat d'Angleterre. La «quenelle», popularisée par Dieudonné, est considérée comme antisémite par les détracteurs de l'humoriste. Lui explique qu'il s'agit d'un bras d'honneur au système.

Une explication reprise par l'ex attaquant du PSG sur Twitter : «Signification de quenelle: anti-système. Je ne sais pas ce que le mot religion vient faire dans cette histoire !» a-t-il précisé. «Je demanderai donc aux gens de ne pas se faire duper par les médias. Et bien sûr, je ne suis ni antisémite ni raciste et j'assume totalement mon geste» a -t-il conclu dans une salve de cinq tweets.

«Un anti-gendre idéal»

Joint au téléphone par leParisien.fr, le biographe de Nicolas Anelka («Anelka par Anelka», Hugo et Cie, 2010), le journaliste Arnaud Ramsay, confirme l'attitude anti-système du joueur. «Il assume sa mauvaise image parce qu'il sait qu'elle ne changera jamais. Je persiste à penser que c'est un pied-de-nez à l'institution. Ce n'est pas un menteur et encore moins un raciste.» assure-t-il.

«Il n'a pas de conscience politique mais il a toujours affronté l'autorité, cela tient à sa personnalité. Il s'est construit comme un anti-héros, un anti-gendre idéal. Il est quelque part cohérent dans ses incohérences» conclut-il.

Le soutien de Dieudonné

Dieudonné a lui salué le geste du joueur. D'abord samedi sur son compte ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 31 déc 2013 à 00:11

    S'il est certain que la pensée unique est dangereuse...n'est-il pas aussi dangereux d'étaler publiquement certaines formes de pensées, contraires à la morale connue et reconnue ?...

  • Gary.83 le lundi 30 déc 2013 à 11:59

    Nicolas Anelka: «Je ne suis ni antisémite ni raciste je suis un menteur »

  • M5850553 le lundi 30 déc 2013 à 11:27

    Et s'il levait tout simplement les bras"comme tout le monde" en signe de joie!!au lieu de semer le doute ou provoquer!...ce qu'il a tjr fait!!!au lieu de jouer au ballon!!

  • M5850553 le lundi 30 déc 2013 à 11:25

    Ce geste peut vouloir dire qu'il la longue comme çà!!!!

  • d.gui44 le lundi 30 déc 2013 à 09:29

    bravo mon gars

  • Berg690 le dimanche 29 déc 2013 à 22:25

    Si Anelka n'a pas inventé la poudre d'autres n'ont pas l'air meilleurs.

  • M7097610 le dimanche 29 déc 2013 à 21:55

    La chasse a Dieudo, ça commence à bien faire ! Si c'est cela qu'il a voulu dire, je suis à 100 % d"accord !

  • janaliz le dimanche 29 déc 2013 à 20:49

    Pour compléter les commentaires...... Probablement le philosophe des banlieues... C'est son destin...

  • KRIST17 le dimanche 29 déc 2013 à 19:43

    il n'est ni...ni ... tout juste bête...en fait.....d'un cheval de trait on ne fera jamais un cheval de course.....sauf bien sur si il est vraiment anti-système...alors c'est bien qu'il aille au bout et prenne une autre nationalité, il devrait avoir le choix.....

  • speedy36 le dimanche 29 déc 2013 à 18:59

    meme avec un ballon au pied, quand on est stupide, on le reste, dans tous les actes de la vie !!!!! quelle tanche !!!!