Nicolas, 23 ans, anti-mariage gay : deux mois de prison ferme

le
1
Emprisonnée depuis mercredi soir pour rébellion, cet étudiant s'était engagé dans le mouvement en janvier dernier.

Il s'appelle Nicolas Bernard-Buss mais se fait aussi appeler Nicolas Berns. Ce sympathisant de la Manif pour tous condamné mercredi 19 juin à deux mois de prison ferme pour «rébellion» envers les forces de l'ordre, «fourniture d'identité imaginaire» et «refus de se soumettre à un relevé d'empreinte» est en passe de devenir un martyr sur les réseaux sociaux. «Lamentable», «délirant», pouvait-on lire dans les multiples messages d'opposants au mariage homosexuel. Estimant qu'il s'agit «d'une décision de justice excessivement lourde au regard de son jeune âge, de son absence d'antécédent sérieux et du caractère éminemment politique du contexte», la Manif pour tous appelle à un rassemblement vendredi à 18 heures devant Sciences Po. D'autres soutiens commençaient à récolter de l'argent pour son avocat.

Le jeune homme avait participé dimanche à un ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le vendredi 21 juin 2013 à 19:02

    Etrange cette chasse aux sorcières... çà me rappelle vaguement quelque chose...